Week-end Première

La perspective du temps ou comment le temps nous influence

La perspective du temps ou comment le temps nous influence
La perspective du temps ou comment le temps nous influence - © Tous droits réservés

Chaque jour nous sommes amenés à prendre des centaines de décisions. Nous choisissons ce que nous mangeons, nos vêtements, notre itinéraire, nos mots, etc. Finalement, l’accumulation de ces choix nous définissent, ils deviennent rapidement notre passé et influencent notre avenir.  

Philip Zimbardo, psychologue social et ancien professeur émérite à Stanford, a développé une théorie appelée « Le paradoxe de la perspective temporelle ». Celle-ci explique comment notre rapport (personnel!) aux 3 échelles de temps (passé - présent - futur) influence nos décisions et donc finalement nos vies, bien que ces rapports peuvent évoluer avec l’âge et selon notre motivation à les modifier.

 

La perspective temporelle

Il est intéressant de noter que la perspective du futur est apparue assez récemment dans l’histoire de l’homme. Aujourd’hui, notre relation au temps sera influencée par notre culture, notre personnalité ou encore notre milieu socio-économique.

Le rapport au temps étudie comment les individus compartimentent le flux des expériences en catégories temporelles.

Nous entretenons tous un rapport avec le passé, le présent et le futur, mais bien souvent nous donnons plus d’importance à l’une des 3 temporalités. Il existe bien évidemment des différences interindividuelles dans ces rapports au temps, cependant Zimbardo a identifié 2 tendances générales pour chacune de ces 3 temporalités.

 

Ce qui fait 6 perspectives de temps différentes :

 

  • 1. Être dans la relation au passé, de manière positive ou négative.
  • 2. Être dans la relation au présent, de manière hédoniste ou fataliste.
  • 3. Être dans la relation au futur, de manière planifiée ou transcendantal.

 

Y a-t-il une perspective plus préférable qu’une autre ?

 

Non, chaque perspective adoptée de manière exclusive porte ses inconvénients. L’idéal serait de développer une flexibilité mentale pour adapter notre perspective temporelle selon les situations. Par exemple, être dans la perspective futur orienté quand on a besoin de motivation au boulot mais dans une perspective présent hédoniste quand on passe un moment en famille.

 Cependant selon Zimbardo, il y aurait un cocktail optimal :

      Une dose élevée de passé positif : constitue nos racines, nos appartenances, nos valeurs, famille, identité.

      Une bonne quantité de présent hédoniste : profitez des moments agréables du quotidien et pouvoir sortir des perspectives parfois angoissantes d’avenir, explorer, découvrir, être dans l’instant.

      Un léger futur orienté : permet d’avoir des perspectives, une stabilité financière, la motivation de relever des défis, de progresser.

 

Quelques pistes

 

      Pour les souvenirs douloureux, chercher ce qui aujourd’hui nous a rendu plus fort grâce à cet événement et en éprouver de la gratitude.

      Élargir notre perspective du futur, ce n’est pas seulement viser la rentabilité et l’assurance financière, il s’agit aussi de penser nos actions présentes et leur impact pour notre avenir et celui des générations futures.

 


 

Ilios Kotsou est docteur en psychologie, maître de Conférences à l'Université Libre de Bruxelles et co-fondateur de l’asbl Emergences. Chaque semaine, il analyse un thème fondamental de nos vies quotidiennes. Retrouvez-le sur son blog, sur sa page Facebook et tous les dimanches dans Week-end Première.

 

Ilios Kotsou, PhD

Maitre de Conférences, Centre de Recherche en psychologie sociale et interculturelle [Center for Social and Cultural Psychology] (CRPSI)

Chercheur associé, Chaire Mindfulness, Bien-être et Paix Economique, Grenoble Ecole de Management

 

www.ilioskotsou.com

http://www.emergences.org

 

Dernier ouvrage :

« Éloge de la lucidité : se libérer des illusions qui empêchent d’être heureux » (maintenant en poche)

 

Mon premier TEDx:
https://www.youtube.com/watch?v=yX7xQfUtwqA

 

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK