Week-end Première

3 conseils pour observer la chouette hulotte en Belgique

Difficile à observer, la chouette hulotte est pourtant le rapace nocturne le plus commun chez nous. Pour tenter de la croiser, il est important de connaître ses habitudes et de s’armer de patience. Avec ces quelques conseils, vous augmenterez vos chances de l’apercevoir ou, en tout cas, de l’entendre…

1. Privilégiez les zones boisées

La hulotte apprécie les forêts feuillues, particulièrement les chênes avec du lierre. Mais elle est aussi présente dans les communes vertes proches des villes, dans les boisements plus modestes. À Bruxelles, elle se cache notamment dans les parcs urbains. Elle aime aussi les espaces dégagés pour y chasser les petits mammifères comme les musaraignes, les petits oiseaux, les chauves-souris…

2. L'hiver est une bonne période

C’est en hiver qu’elle est le plus active… En ce moment, le mâle hulule pour séduire la femelle, l’attirer vers un arbre où ils pourront se reproduire. C’est aussi une manière de défendre son territoire. Ce "chant" peut être entendu tout au fil de l’année mais connaît un pic en novembre et décembre.

3. Sortez en début de soirée

À partir de 20h, tendez l’oreille pour entendre la discussion entre le mâle et la femelle. Restez silencieux et ne tapez pas sur l’arbre où se trouve le couple, cela risquerait de perturber la reproduction…

Et si vous trouvez un oiseau blessé (uniquement dans ce cas), placez-le dans une caisse trouée et amenez-le dans un centre de revalidation. Retrouvez ici la liste de ces lieux.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK