Week-end Première

1Toit2Âges: le logement intergénérationnel a le vent en poupe

On le sait, se loger n'est pas chose aisée à l'heure actuelle. On le sait également, les personnes âgées se sentent souvent seules ou isolées. C'est à partir de ces deux constats que l'idée d'habitat intergénérationnel est née. 1Toit2Âges fait la promotion, en Belgique, de ce type de logement hors-du-commun. Sophie Moens en parle avec Magali Mouthuy, présidente de l'antenne bruxelloise de cette ASBL.

Il y a une vingtaine d'années, en Angleterre, naissait le concept d'habitat intergénérationnel. Depuis, l'idée a fait du chemin dans de nombreux pays: Etats-Unis, Canada, Australie et bien entendu, l'Europe et la Belgique. 

Depuis 10 ans, l'ASBL 1Toit2Âges permet à différentes générations de vivre ensemble, de se côtoyer. Leur but ?  Rompre la solitude des personnes âgées et faciliter l’accès au logement pour les étudiants.

Win-win

L'habitat intergénérationnel a de nombreux avantages pour les deux parties. 

L'étudiant sera logé dans un environnement de qualité avec un prix raisonnable.

La personne âgée, quant à elle, sera accompagnée. Que ce soit au quotidien; pour faire les courses, des petites tâches ménagères, sortir le chien, etc. Mais aussi en cas de perte partielle d'indépendance ou pour prévenir d'éventuels accidents.

Il s'agit donc d'une solution pérenne pour lutter contre l'isolement, retarder l'entrée en maison de repos, rassurer la famille mais aussi pour rendre le logement accessible aux jeunes. 

Au niveau du cadre légal, il y a encore du chemin à faire pour que ce type de logement soit ouvert au plus grand nombre. A l'heure actuelle, seuls les étudiants peuvent louer une chambre chez des personnes âgées. En effet, il n'est par exemple pas possible de se domicilier chez la personne au risque de changer son statut de personne isolée et de la sorte influer sur une pension souvent déjà maigre. 

Concrètement

La sélection des candidats se fait au cas par cas, sur candidature. L'équipe d'1Toit2Âges rencontre l'étudiant, analyse ses envies et ses besoins. Idem pour la personne âgées et son logement. Les jeunes sont libres mais deux formules sont tout de même proposées par l'ASBL. 

La première est la formule "service" où le jeune est tenu à 5h de service par semaine (courses, jardinage, accompagnement, ...). Le loyer s'élève ici à 180 euros par mois. 

La seconde est la formule "classique" où le jeune n'a aucune obligation. Le loyer s'élève alors à 300 euros par mois. 

Une tendance de fond

Ce type de logement a donc le vent en poupe. Le nombre d'adhérents augmente chaque année. 1Toit2Âges compte actuellement 400 logements (300 à Bruxelles et 100 en Wallonie) occupés par des binômes. Le développement d'immeubles entiers (avec salle commune et projet d'échange) témoigne bel et bien de l'engouement pour l'habitant partagé et intergénérationnel. Le concept a donc encore de beaux jours devant lui!

 

A noter qu'un congrès sur l'habitat partagé est organisé à Bruxelles les 21 & 22 mars prochains. Le but est, entre autre, d'étendre le cadre légal. Plus d'informations ici 

Intéressé par l'expérience ? Rendez-vous sur le site web d'1Toit2Âges : https://www.1toit2ages.be/

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK