Un Jour dans l'Histoire

Jacques-Louis David, le révolutionnaire aux pinceaux

Émission du 16/04 - 13:00
Jacques-Louis David, le révolutionnaire aux pinceaux

Nous sommes le 25 décembre 1825 à Bruxelles, au numéro 7 de la rue Léopold, à l'arrière du Théâtre de La Monnaie.
C'est là, en exil depuis près de dix ans, que meurt l'un des rares à avoir survécu à la disparition de la monarchie française, aux répressions de la Révolution et à la chute du Premier Empire.
Epris de vertus républicaines, on lui a reproché son opportunisme, sa capacité à garder pieds quelques soient les tourmentes.
Il voulait rendre l'art à la cité et a confondu sa peinture et ses idéaux.
Son œuvre tragique, grandiose est le miroir des soubresauts de l'Histoire.
Un artiste engagé, avant la lettre : Jacques-Louis David.
Invité : Dimitri Joannidès historien de l'art.
A propos de la bd de François Dimberton « David », paru dans la collection « Les Grands Peintres » aux éditions Glénat.

14.00 : Flash présenté par Marie-Anne BRILOT

Georges Brassens, un artiste sans concessions 10 /10
Mais qui était Georges Brassens ? Un homme cultivé et plein d'humour. Ses amis l'appellent affectueusement « le gros ». Brassens les affuble lui aussi de surnoms tels que « Gros bidon » pour la si maigrichonne Jeanne. Entouré de copains, « le gros » aime partager ses passions avec eux et se montre d'une incroyable générosité. L'argent n'a jamais jouit d'une grande valeur à ses yeux, il s'en sert pour faire plaisir et pour aider ceux qui en ont besoin.
Brassens nous dit que, dans ses chansons, il aime particulièrement tourner la mort en dérision. « Je serai triste comme un saule, Quand le Dieu qui partout me suit, me dira, la main sur l'épaule : Va-t'en voir là-haut si j'y suis. S'il faut aller au cimetière, J'prendrai le chemin le plus long. J'ferai la tombe buissonnière, J'quitterai la vie à reculons... »
« J'espère pouvoir continuer à écrire jusqu'à 80 ans » disait-il. La mort le surprendra 20 ans plus tôt, le 29 octobre 1981, emportant avec elle ce grand homme, cet immense artiste.
C'est en compagnie de ses amis que Brassens se livre une dernière fois.

Intervenants : Jacques Brel, Léo Ferré, Raymond Devos, son contrebassiste Pierre Nicolas, son ami et secrétaire Pierre Onténiente, son ami et écrivain André Tillieu, son neveu Eric Battista, sans oublier l'ami qu'il considérait comme son frère René Fallet.

Un jour dans l'histoire

+ d'articles

1000 jours dans l'Histoire

1000 jours dans l'Histoire

Retrouvez notre expérience interactive

Un jour dans l'histoire - Revoir/Réécouter

Chargement ...