Un Jour dans l'Histoire

Kennedy, Illuminati, Peste noire… : ces complots qui ont fait l'histoire

Dans son livre Treize complots qui ont fait l’histoire (Editions Racine), l’historien et philosophe Arnaud de la Croix retrace treize grands complots, réels ou supposés, qui ont marqué l’histoire, de la Rome antique au 11 septembre 2001, en passant par la Seconde Guerre mondiale et les tueurs du Brabant.

.

Pourquoi la peste noire, au XIVe siècle, fut-elle imputée aux Juifs ? Les Illuminati et les francs-maçons ont-ils joué un rôle dans la Révolution française ? En sait-on plus, aujourd’hui, sur l’assassinat de Kennedy ?

Á l’heure où le dossier des tueurs du Brabant est à nouveau en question et où Donald Trump annonce la déclassification de documents au sujet de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy, les théories du complot sont plus que jamais d’actualité.

Confrontant les témoignages, les documents officiels et les recherches les plus récentes, l’auteur apporte des réponses éclairantes et redéfinit la notion de complot. On se penche sur quelques-uns d’entre eux.

Un complot, c’est un projet secret élaboré par plusieurs personnes contre une autre personne ou une institution. Mais quelle est la différence entre un complot, une théorie du complot, le complotisme ou le conspirationnisme ? Arnaud de la Croix tente de répondre à cette question dans son ouvrage, à travers une recherche qu’il mène depuis des années. Pour chacun de ces complots, il commence par décrire un contexte, avant de souligner et d’en rapporter les traces mémorielles.

Le complot existe depuis toujours, en particulier dans les périodes de crise. Le mécanisme qui génère la pensée complotiste, c’est la recherche de responsabilité. Les Juifs vont souvent au fil du temps être considérés comme des boucs émissaires, comme un peuple comploteur. On va aussi les associer à la franc-maçonnerie. Dans les années 1900, un texte très mystérieux circule : Les protocoles des Sages de Sion. Pour Hitler, ce texte sera la preuve que les Juifs ourdissent un complot mondial. Il attribue tout le mal de la planète à un facteur unique : les Juifs.

Lors du grand incendie de Rome, le 18 juillet 64, "très vite on va accuser Néron, l’empereur lui-même, et cela entre en résonance avec le 11 septembre 2001 où des rumeurs vont mettre en cause le gouvernement américain et même George Bush Junior.

L’entourage impérial, pour protéger l’empereur, va accuser la communauté juive et en particulier la secte chrétienne. On pense aujourd’hui que l’incendie aurait eu une cause accidentelle".

La grande peste noire de 1348 : cette pandémie va traverser l’Europe et exterminer environ un tiers de la population. On ne connaît pas à l’époque les vecteurs de la pandémie, on va donc s’attaquer à des groupes à risques : les Juifs qui vivent différemment, les lépreux accusés d’avoir contaminé l’eau des puits, et enfin le roi musulman de Grenade lui-même. L’Espagne étant à l’époque en grande partie sous domination musulmane. On produit même une fausse lettre de ce roi musulman donnant des instructions aux Juifs et aux lépreux pour empoisonner l’eau des puits. Ce qui serait à l’origine de la grande pandémie. On se rendra compte plus tard qu’ils n’y étaient sans doute pour rien.

Les Illuminati, c’est une société secrète fondée en 1776, qui infiltre la franc-maçonnerie et qui aurait déclenché la révolution française de 1789. Nous avons deux versions à leur sujet. Celle qui circule sur internet et parmi nos adolescents et qui dit que les Illuminati dirigent le monde : Obama, Jean-Paul II, Sarkozy, et bien d’autres en seraient membres. La légende contraire veut que les Illluminati n’aient jamais existé.

"Moi ce que je montre, dit Arnaud de la Croix, c’est que la réalité historique se trouve sur un chemin de crête entre les deux. Il y a effectivement eu en 1776 un groupement secret qui s’appelait les Illuminés de Bavière, en latin les Illuminati, qui a tenté d’infiltrer la franc-maçonnerie dans un but politique, pour mettre à bas l’ancien régime. J’ai découvert que Mirabeau a très certainement été initié dans la société des Illuminati, que Bonneville a lui aussi fait partie de cette société et qu’un groupement à Paris, les Philalèthes, s’est aussi laissée convaincre par l’idéologie Illuminati. Ils ont joué un rôle dans la Révolution française effectivement. Pour autant la Révolution française n’a pas été provoquée uniquement par ces gens-là. C’est toute la question du complotisme, c’est d’attribuer à un seul facteur un phénomène important."

Le 22 novembre 1963, c’est l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Le discours officiel est celui de la commission Warren, qui veut que l’assassinat soit dû à un seul homme, Lee Harvey Oswald, qui sera opportunément descendu avant son procès. En 2003, un sondage montrait que 80% des Américains pensaient qu’il s’agissait d’un complot plutôt que d’un acte isolé.

Arnaud de la Croix fait le lien avec les Tueries du Brabant wallon. Entre 1982 et 1985, une série de crimes et de braquages sanglants a lieu sur le territoire belge et à Maubeuge. Cela se passerait selon lui dans un contexte très tendu lié à la guerre froide, comme le maccarthysme dans les années 50 aux Etats-Unis. La Belgique serait une sorte de terrain de jeu pour les Etats-Unis et l’URSS, autour de la crise des euro-missiles. "Je pars d’un constat : nous avons une série de tueries commises de manière très professionnelle, sans bavure. Ils échappent à toutes les poursuites. Et en contraste, le butin est ridicule. […] Ce paradoxe montre à mon sens qu’il s’agit de tout autre chose que de prédateurs ou de grand banditisme."


 

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK