Tendances Première

Voyage au pays d'un breuvage ancestral: le thé

Trip au pays d'un breuvage ancestral le thé
3 images
Trip au pays d'un breuvage ancestral le thé - © Tous droits réservés

Après l’eau, le thé est la boisson la plus consommée au monde. Mais d’où nous vient ce breuvage ancestral ?

L'histoire

On raconte qu’il y a 5000 ans l’empereur chinois Sheng Nong, alors qu’il faisait bouillir son eau pour la purifier, s’endormi sous un arbuste. Alors qu’il était au pays des songes, quelques feuilles de l’arbuste tombèrent dans l’eau. A son réveil, l’empereur trouva ce breuvage délicieux et décida de cultiver le théier.

Le thé était né! De Chine il se répand en Asie avant d’être introduit en Europe par les Néerlandais au début du 17e siècle.

La cueillette a lieu à la main de 2 à 4 fois par an en fonction de l’ensoleillement. En manque de soleil, le théier entre en "dormance ; à son "réveil" vient le temps de la récolte. L’époque de la récolte influence la qualité et l’arôme du thé. Les crus du printemps sont les plus appréciés, ils ont des notes végétales et légèrement fleuries alors que les crus d’automne seront plus charpentés aux notes fruitées.

Camelia sinensis

Les feuilles les plus jeunes sont les plus savoureuses. La cueillette impériale consiste à ne récolter que le bourgeon et la première feuille. Selon la légende, elle était effectuée avec des ciseaux d’or par des jeunes filles gantées et réservée à l’empereur. La cueillette fine y ajoute la deuxième feuille.

Fines ou impériales, ces cueillettes assurent une qualité aromatique exceptionnelle et concentrent 80% des antioxydants du thé.

 

La palette de couleurs

Thé vert, thé noir, thé blanc…, ils sont tous issus de la même plante, tout est question de fabrication. La couleur dépend de l'oxydation de la feuille après la cueillette. Les feuilles récoltées posées sur des claies de bambous  s'oxydent lentement et naturellement, c'est le thé blanc. Soumises à une forte chaleur pour stopper l'oxydation ... voilà le thé vert. Si l'oxydation est complète, le thé est noir.

La petite feuille verte

De bonnes chaussures, une paire de gants, un panier ... En route!

Altitude : 1000 mètres. Air chaud et humide. Couleur: verte. Paysage en terrasses à perdre de vue… nous sommes dans les jardins du thé.

Avec passion, poésie et humour Nathalie Masset, sommelier du thé (à retrouver sur Teaside https://www.teaside.be/), nous emmène aux côtés des cueilleuses dans la région de Darjeeling au nord est de l’Inde ou dans l’est de la Chine et nous livre les règles d’or de la consommation de la petite feuille verte.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK