Tendances Première

Sexualité : votre libido peut fluctuer. Les conseils d’un sexologue

La libido, c’est le désir sexuel. Mais elle peut varier dans le temps ou selon les circonstances. Camille Nerac, sexologue, vous propose quelques pistes pour dédramatiser.

 

Selon Camille Nerac : "C’est une expérience unique et individuelle. On ne le ressent pas tous de la même manière, au même moment. "

Et pourtant, beaucoup de magazines essaient de nous faire croire que c’est quelque chose d’unique.

C’est quelque chose qui évolue dans le temps. Qui n’est jamais figé.

Avoir envie de faire l’amour au même moment, c’est un leurre ?

Ça peut paraître acquis pour beaucoup : "Si j’ai envie, l’autre a envie en même temps."

Mais selon Camille Nerac : "la réalité d’un couple est bien différente. On n’a pas toujours envie au même moment. Au début d’un couple, c’est le feu d’artifice. Mais au fur et à mesure que le couple s’installe, la libido de chacun peut fluctuer.


►►► A lire aussi : Comment retrouver une sexualité heureuse après des années de vie commune ?


 

Il n’y a pas de fréquence normale

C’est le sujet de beaucoup de conversations. Quelle est la bonne fréquence pour faire l’amour ? Tous les jours ? Une fois par semaine ? Plusieurs fois ?

La réponse de Camille Nerac est claire : " Ce qui est important, c’est l’équilibre effectif entre les désirs de chacun des partenaires. Ce qui est important, c’est la qualité des moments passés ensemble. Il ne faut pas regarder la fréquence comme référence. "

Si vous le faites 1 fois par mois et que c’est magique, c’est OK. Le faire plus souvent par obligation c’est frustrant.

Vous avez une différence de désir ? Parlez-en

On peut avoir une différence de désir, c’est tout fait normal mais il faut en parler à l’autre. Pour notre thérapeute, il faut expliquer le NON. On peut très bien avoir envie d’autre chose que de faire l’amour. N’ayez pas peur d’en parler à votre partenaire.

Je ne veux pas faire l’amour mais un massage, une douche ensemble ou autres, ça me plairait.

Pour Camille Nerac : NON, les hommes ne pensent pas qu’à cela tout le temps. Et la variation de la libido chez la femme ne survient pas qu’à la ménopause.

N’hésitez pas à en parler et à consulter au besoin. Les causes peuvent être psychologiques ou biologiques.

Quelques podcasts utiles

Sex and Sounds de Maïa Mazaurette

Maïa Mazaurette est une journaliste qui a acquis une notoriété sur la toile dès 2001. Blogueuse spécialiste des questions sur la sexualité depuis plus de 15 ans, elle a notamment tenu la rubrique SexeActu sur le site du magazine GQ, été "sexperte" sur le site Madmoiz’elle et elle tient, depuis 2015, une chronique 'sexo' sur le site du Monde.

Dans son podcast "Sex and Sounds", Maïa Mazaurette décortique les tabous et fantasmes contemporains : les miaulements dans le porno, le dirty talking, les robottes sexuelles qui parlent, les bruits pendant l’acte, les musiques qui "donnent envie"… A découvrir sur le site d’ARTERADIO.

Plus pédagogique : "Le Cabinet de Curiosité Féminine"

 

"Le Cabinet de Curiosité Féminine" est à la base une association qui anime des ateliers, débats, conférences sur tous les sujets liés aux sexualités. Deux membres de cette association, Alexia Bacouël et Cécile Martin, proposent également un podcast éponyme 1 fois par mois. Elles invitent des expertes et experts en sexualité qui discutent d’une thématique pendant 1h30 : le mythe des femmes vaginales vs. les femmes clitoridiennes, la prostitution, la représentation des sexualités dans les séries télévisées, les poils, le baiser… A découvrir sur le site du Cabinet de Curiosité Féminine.

Vous préférez une ambiance "libre-antenne"?

 

Si, il y a quelques années, vous avez connu Doc et Difool ou encore Loving Fun sur Fun Radio, "L’émifion" devrait vous intéresser. Dans "L’émifion", Navie et Sophie-Marie Larrouy discutent librement des tabous, des complexes et idées reçues sur la sexualité. Diffusée d’abord en direct sur YouTube, "L’émifion" est ensuite proposée en podcast. A découvrir sur le site de Madmoiz’elle.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK