Tendances Première

Quelles sont les vertus et l'histoire du thé ?

Dans le monde des boissons chaudes, il y a deux écoles différentes : il y a ceux qui se rangent du côté du café, et il y a ceux qui se rangent du côté du thé. Dans ce cas-ci, nous allons nous pencher sur le thé. Peut-être n’aimez-vous pas cette boisson ? Beaucoup pensent que le thé est né dans un petit sachet… Ce qui bien sûr n’est pas vrai du tout ! Ces sachets sont souvent accompagnés de pesticides et c’est ce que les professionnels appellent "dust". Que met-on dans les petits sachets ? C’est simple, tout ce que l’on ne met pas ailleurs, de la poussière de thé.

Pour nous aider à comprendre toutes les merveilles du thé, nous avons reçu Nathalie Masset, sommelier de thé, Olivier Coureaut, naturopathe et Li Ping de l'ASBL Les Feuilles Vertes.

Le thé, découvert par l’empereur Shennong

L’histoire du thé est une histoire très ancienne. C’est l’empereur Shennong qui a découvert le thé, à l’époque il était ministre de la médecine. Pour la petite histoire, il faisait sa sieste à l’abri d’un arbre, et un jour, il s’était mis un bol d’eau chaude à ses côtés. Les feuilles du théier sont tombées dans sa tasse, il a bu le liquide et il s’est rendu compte que c’était très bon. Ensuite, la question a été étudiée et ce thé est finalement devenu un remède. Il faut savoir qu’au départ, le thé est considéré comme un remède. C’est d’ailleurs la première mission de cette boisson, notamment sur le plan mythologique, car toutes les histoires sur le thé sont souvent basées sur ses bienfaits.

La véritable histoire du thé commence surtout sous la dynastie Tang, à peu près entre 618 et 907 après J.-C. A l’époque, le thé n’est pas infusé comme nous le faisons actuellement dans une théière, mais il est bouilli. On ajoute des épices, du sel ou encore des écorces d’orange au thé. On peut comparer cette mixture à ce que les Tibétains continuent de préserver. Cependant, notez que faire bouillir du thé va faire perdre des nutriments. L’intérêt du thé est d’avoir beaucoup d’antioxydants, de vitamines C, or on sait que la chaleur détruit ce qui est très fragile. Il faut aussi savoir que plus on laisse son thé infuser longtemps, plus les effets seront marqués. Les chercheurs ont montré que les antioxydants sont libérés dans l’eau de boisson quand on a une infusion qui est parfois de cinq et même jusqu’à huit minutes. On aura peut-être un thé plus amer, mais on aura beaucoup plus d’antioxydants quand le thé vert (et non pas le thé noir) est infusé plus longtemps.

Le thé est un art, et ce grâce à certaines personnalités du thé comme Lu-Yu, qui a créé un ouvrage encore respecté aujourd’hui et appelé "Le classique du thé". Il y codifie les bonnes pratiques, il explique quelles sont les eaux les meilleures, car l’eau est aussi très importante dans la consommation du thé. A l’époque, les moines bouddhistes cultivent le thé autour des monastères et ils le consomment pendant leur séance de méditation car la caféine permet à tous ces moines de ne pas piquer du nez pendant leur longue séance de méditation. La caféine permet un niveau de concentration régulier et permanent, ce qui est tout bénéfice pour leur pratique spirituelle.

Le thé vert, à privilégier pour la santé

En ce qui concerne la caféine, le thé en contient un peu, mais beaucoup moins que le café. En réalité, la théine n’existe pas. C’est un alcaloïde, mais que l’on devrait appeler caféine. Le thé en contient beaucoup moins que le café, deux à quatre fois moins. Le thé vert quant à lui, en contient extrêmement peu. Tandis que le thé noir en contient beaucoup plus. Sur le plan santé, on va privilégier la consommation de thé vert car il contient beaucoup moins de caféine. Si l’on boit du thé noir, attention aux excès ! Surtout en fin de journée, cela peut favoriser le besoin d’uriner la nuit et puis d’avoir trop d’excitants. Mais comme cela contient moins de caféine, ça reste quand même préférable de consommer du thé si l’on souhaite rester éveillé.

Pour savoir si un thé est plein de pesticides (ou pas), il y a tout d’abord un label européen, qui est le label de l’agriculture biologique et qui garantit que les moyens sont mis en œuvre pour que le produit ne contienne pas de pesticides. Dans la culture de la plante ou du thé, l’agriculteur a l’obligation de ne pas en employer. Par contre, cela ne garanti pas que pendant le transport il n’y a pas de contamination. Ce label européen est déjà une première garantie. Mais on peut aussi être un petit producteur local, ne pas avoir les moyens d’avoir pu faire un label bio, et pour autant faire un produit de grande qualité. Parfois, un petit producteur local peut offrir un label de qualité sans pour autant disposer d’un label proprement dit.

Tendance du moment

Actuellement, le thé est vraiment tendance pour plusieurs raisons. Les gens se rendent plutôt compte que boire du soft sucré, ce n’est absolument pas bon pour la santé… Il y a un réel problème d’obésité qui se généralise. De plus, le thé est antioxydant, comme dit précédemment. C’est une boisson qui lutte contre les radicaux libres et contre le vieillissement cellulaire. Donc cette tendance que les consommateurs ont aujourd’hui à se protéger et à mettre en avant l’atout santé rencontre véritablement les qualités du thé. Néanmoins, il faut être prudent avec le fait de boire du thé le matin sans avoir mangé. En effet, la première boisson que l’on boit en démarrant la journée devrait être de l’eau à température ambiante. Et seulement après en mangeant du thé, ou une autre boisson. Quand on a un estomac qui n’a pas encore sécrété d’enzymes digestives pour recevoir les premiers aliments, si on a une boisson un peu tannique, comme le thé vert par exemple, il pourrait être un peu acide pour la muqueuse de l’estomac et donc ne pas être l’idéal. Dès que l’on a mangé, cette acidité est tamponnée par les aliments, et donc cela a moins d’impact.

Il est préférable de faire attention si on boit du thé et que l’on prend durant la même période des médicaments anticoagulants. Comme le thé vert favorise la circulation sanguine, cela peut avoir un effet cumulatif entre les médicaments et le thé vert. Mais c’est pratiquement la seule petite précaution d’emploi. Il n’y a pas vraiment de contre-indications mais plutôt des précautions d’emploi qu’il est préférable de respecter…

Pour en apprendre davantage sur les bienfaits du thé, regardez la vidéo de Tendances Première ci-dessous

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK