Tendances Première

Psychologie : 5 croyances limitantes à dépasser pour vivre mieux avec soi


"Pour vivre mieux les uns avec les autres, il faut d’abord mieux vivre avec soi" prévient Sandrine Corbiau. "Et pour mieux vivre avec soi, il faut découvrir ses fondements profonds et être en lien avec son cœur, son authenticité et son intuition plutôt qu’avec sa tête". Cela passe, pour Sandrine Corbiau, par l’apprivoisement de son "Chatboteur".

Le Chatboteur ? Qu’est-ce que c’est que ça ? Il s’agit du petit nom donné par Pascale Lecoq à notre "face sombre", notre ego, notre juge intérieur. Nous avons tous en nous un petit "Chaboteur" qui nous sabote, qui tente de prendre le contrôle, qui veut avoir raison… et qui nous empêche d’être pleinement heureux.

Pour l’apprivoiser, Sandrine Corbiau propose donc d’apprendre à le voir et le détecter. Comment ? Entre autres, en identifiant nos croyances limitantes, ces pensées qu’on considère comme vraies et qui conditionnent inconsciemment nos comportements. Selon l’Analyse Transactionnelle, il existerait 5 croyances limitantes. Nous en intériorisons tous au moins une ou deux. Les voici :

1) Fais plaisir !

Lorsque l’injonction "fais plaisir !" prédomine en vous, vous adoptez facilement des comportements altruistes et vous développez une capacité d’écoute et d’empathie. Le problème, c’est que vous avez aussi tendance à vous oublier et à négliger vos propres besoins, vous avez des difficultés à affirmer vos opinions, vous n’arrivez pas à dire non, et vous avez peur de décevoir.

→ Conseils : prenez du recul pour vous assurer que vous êtes d’accord avec la situation et faites-vous plaisir de temps en temps.

2) Sois fort(e) !

Si les injonctions du type "sois courageux, il ne faut pas avoir peur, la vie est dure, sois fort(e)" prédominent dans votre vie, vous avez sans doute une bonne capacité de leadership, un grand contrôle de vos émotions, et vous faites preuve de persévérance et de détermination. Le revers de la médaille, c’est que vous avez parfois du mal à être à l’écoute, vous êtes déconnecté(e) de vos émotions, et vous éprouvez une certaine intolérance face à la faiblesse.

→ Conseils : apprenez à vous détendre, à réserver votre force pour les "vrais" enjeux, et à créer des liens de confiance et de réciprocité avec vos proches.

3) Sois parfait(e) !

Si vous vous efforcez à être parfait(e) et toutes circonstances, vous avez sans doute une personnalité volontaire, perfectionniste, rigoureuse et engagée. Mais vous êtes aussi souvent insatisfait(e), et votre exigence vis-à-vis de vous-même et des autres est très élevée.

→ Conseils : prenez conscience qu’il est tout à fait humain de faire des erreurs, apprenez à écouter les autres, et prenez du recul sur la situation : est-ce vraiment grave si c'est imparfait ?

4) Fais des efforts !

Si dans votre jeunesse on vous a souvent dit "on n’a rien sans rien, tu ne travailles pas assez, c’est à la sueur de son front qu’on a ce qu’on veut, …" alors l’injonction "fais des efforts" prédomine peut-être votre personnalité. Cela fait de vous quelqu’un de persévérant, tenace, doté d’une grande capacité de travail. Mais vous avez aussi du mal à profiter des plaisirs simples, et vous avez tendance à tout complexifier : vos tâches, vos relations, votre travail, etc.

→ Conseils : apprenez à faire des pauses et à relâcher la pression.

5) Fais vite !

"Dépêche-toi, on est en retard à cause de toi !" est une phrase que vous avez beaucoup entendue dans votre enfance ? Au point où vous êtes maintenant devenu(e) d’une réactivité et d’une rapidité redoutable ? Mais êtes-vous vraiment efficace ou êtes-vous du genre à survoler les choses, sans jamais vraiment approfondir ?

→ Conseils : donnez du temps au temps, pressez-vous doucement, et ralentissez le rythme de temps à autre.

 

Pour en savoir plus :

Retrouvez la chronique de Sandrine Corbiau dans le podcast Tendances Première ci-dessous :

Quelques références recommandées par notre chroniqueuse :

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK