Tendances Première

Méditer avec Ilios Kotsou tous les soirs via Facebook

Chaque soir, sur le coup de 18h30, Ilios Kotsou nous propose des plages de méditations et de partages sur la page Facebook Prezens. "Puisque nous ne pouvons pas nous aventurer à l’extérieur, partons explorer notre espace intérieur" semble être le leitmotiv de ces moments de bienveillance. Comment méditer, avec quels effets en cette période particulière, réponse avec Ilios Kotsou, Dr. en psychologie, chercheur au sein de la chaire "mindfulness, bien-être au travail et paix économique" de Grenoble, Ecole de Management et cofondateur de l’association Emergences qui œuvre pour une société plus solidaire.

 

La situation que nous vivons actuellement est spéciale : nous sommes confrontés à la mort, à l’incertitude professionnelle, à un manque de contacts, au confinement…

 

Comment aborder cette période ?

" Puisque nous ne pouvons pas nous aventurer à l’extérieur, partons explorer notre espace intérieur ".

La page FB Prezens propose des méditations gratuites à :

  • 6h30
  • 8h00
  • 10h00
  • 12h00
  • 21h00.

Et à 18h30, une rencontre (en live) avec une personnalité inspirante.

L’idée est d’apporter à chacun/chacune les ressources nécessaires pour traverser ces moments difficiles.

 

Qu’est-ce que la méditation peut nous apporter ?

Nous avons un sentiment de perte de contrôle, ce qui a des effets négatifs sur notre santé mentale. Explorer son espace intérieur permet de donner du sens aux événements qui deviennent alors moins traumatisants.

Ne voyons pas le confinement comme une privation de liberté mais comme un acte citoyen ou chacun(e) participe à l’effort collectif pour protéger les autres. C’est l’occasion de revoir notre vie intérieure, de mieux se connaître.

"Si je ne me connais pas comment faire pour vivre le mieux possible ? " Comment vais-je trouver l’énergie nécessaire si je suis exposé(e) au virus, en première ligne, si je suis débordée par l’anxiété ?

Nous avons tous en nous des ressources disponibles.

La méditation pleine conscience n’est qu’une des manières parmi plein d’autres de se reconnecter à nous-mêmes.

 

La méditation est-elle accessible à tout le monde alors que notre quotidien est bousculé (enfants à la maison, télétravail…) ?

 

Tout le monde n’a pas les mêmes possibilités, la même réalité, les mêmes opportunités mais c’est sûrement maintenant ou jamais l’occasion de s’intéresser à la méditation. Il s’agit de prendre des moments où l’on apportera plus d’attention à l’expérience de nos sens. Dans le stress, notre mental va projeter des scénarios du pire et nous emmener dans une boucle d’anxiété et de peur.

Il n’est pas nécessaire de s’isoler pour méditer. S’il y a du bruit, il faut en prendre conscience, être totalement présent(e) à ce qui nous entoure. Méditer n’est pas se déconnecter mais se reconnecter. Un des moyens les plus simples est de prendre conscience de sa respiration, d’essayer de sentir les sensations de notre corps, des sons qui nous entourent, des couleurs autour de nous. Méditer, c’est être pleinement là. Si nous sommes emporté(e) s par la rumination, nous ne sommes pas présent(e) s pour les autres.

En savoir plus :

Emergences : https://www.emergences.org/

Page FB Prezens : https://www.facebook.com/presencesolidaire

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK