Tendances Première

Les audiobooks: où, quand et comment les consommer?

Avec la popularisation d’Audible, la plateforme de livres audio d’Amazon, et la récente annonce de l'arrivée de livres audio dans Google Play Store, le livre audio a clairement la cote. Pas toujours évident, ceci dit, de s'y retrouver dans toute l'offre disponible... La Foire du Livre est l'occasion de faire le point sur les différentes options qui s'offrent à nous.

Le livre audio n’est pas nouveau du tout. Les premiers livre audio, c’était sans doute les Disney qu'on écoutait en boucle sur notre magnétophone. Puis, leur format a évolué, en suivant à peu de choses près le même chemin que l'écoute musicale... Les livres audio ont été disponibles sur CD, puis sur MP3 (l'appareil, pas le format). À ce stade-là, on parle toujours de "support matériel" donc.

Aujourd’hui, par contre, on parle plutôt des applications dédiées qui permettent de se connecter avec un même compte pour écouter l’audiobook sur son ordi, smartphone ou tablette. Comme le mobile intègre de plus en plus notre quotidien et change nos habitudes de consommation, ça profite aussi aux livres audio. On peut désormais les consommer à la demande, en route, de manière personnalisée, et par abonnement, comme on consommerait Spotify, Netflix, Auvio, ou iTunes...

Enfin, évidemment, les géants du web suivent ces nouveaux modes de consommation du son, créent leur plateformes pour se concurrencer avec une expérience utilisateur toujours meilleure.

Quelles plateformes ?

En fait, quasi tout possesseur de smartphone possède déjà, sans forcément le savoir, une bibliothèque de livres audio quasi infinie sur son téléphone.

  • Sur l’iPhone : l'application iBook, connecté à votre iTunes, contient un énorme catalogue de livres audio
  • Sur Androïd, Google Play Store a lancé les livres audio le mois dernier
  • Sur Audible enfin, la plateforme de livres audio d’Amazon

Comment choisir entre toutes ces plateformes ?

On optera pour iTunes, Google Play Store ou Audible en fonction de notre affinité avec telle ou telle marque. C’est plus une question d’ergonomie ou d’habitude, car en réalité, ils offrent la même chose. Leur percée ressemble à s'y méprendre à celle de Spotify ou Netflix qui ont explosé le marché parce que ces applications étaient ultra intuitives, disposaient d'un moteur de recherche puissant, d'un système de recommandation personnalisée pointu, d'un système de cotation/feedback par les utilisateurs. Et in fine, les utilisateurs avaient la possibilité de télécharger les contenus pour les écouter hors ligne.

Prix encore fort élevé

Chez Audible, il existe une option de minuteur intégré pour les auditeurs susceptibles de s’endormir en pleine narration, ou encore l'intégration de marque-pages illimités, pour ceux qui aiment prendre des notes pendant la lecture... Enfin, il est tout à fait possible de passer d'un livre à l'autre et donc de lire plusieurs livres à la fois, sans pour autant perdre la page à laquelle on s'était arrêté.

Le principal défaut qu'il faut bien admettre, c'est que les livres audio restent encore fort chers (entre 20 et 40 euros le livre), un prix plus élevé que celui des livres imprimés… Ce qui est néanmoins logique vu les moyens de production qu’ils demandent (studio, acteurs parfois connus invités à lire, mixage, etc.)

Des formules d'abonnement, à la Netflix ou Spotify

Chez Audible, il est là aussi tout à fait possible, depuis peu, de s'abonner. Pour 9,99 euros par mois, on a le droit de télécharger un livre. Pour les plus petites bourses, il existe aussi l’appli "Livres Audio", sur laquelle les audiolivres sont gratuits parce que lus et produits par des centaines de bénévoles enthousiastes. Il faudra cependant être moins exigeant sur la qualité...

Quand et comment écouter un livre audio ?

Pour se plonger dans un livre audio, il faut quand même du temps devant soi. L’argument temporel en faveur des livres audio (‘on n’a plus le temps de lire donc on écoute un livre audio’) ne tient pas vraiment la route, car la durée d'écoute varie entre 10 et 40 heures, ce qui est plus qu’une lecture normale.

Par contre, c’est bien son mode de consommation adapté à nos modes de vie hyperactifs qui reste décisif : l’audiobook va vous accompagner pendant que vous faites autre chose (sport, ménage, cuisine, trajet, …), là où il n’est pas possible de lire un livre. Et puis ils permettent de retrouver le plaisir de se faire raconter une histoire, ce qui n'est pas le cas d'une lecture traditionnelle.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK