Tendances Première

L’estime de soi face à la recherche d’emploi, comment garder confiance ?

L’estime de soi est mise à rude épreuve lors de la recherche d’emploi. Entre les silences et les réponses négatives, les chercheurs d’emploi peuvent parfois douter d’eux-mêmes et se dévaloriser. Jean-Olivier Collinet de Jobyourself aborde avec nous quelques pistes pour garder confiance en soi et rester serein durant cette période… qui n’est pas toujours facile à vivre.

"Je n’ai pas les qualités nécessaires pour être embauché(e)" ; "Je suis trop nul (le)"; " Ils vont se rendre compte que je manque d’expériences" ; ou encore "Il y a sur le marché de bien meilleurs candidats que moi". Les chercheurs d’emploi connaissent bien ces petites phrases démotivantes qui trottent dans la tête… "C’est naturel", assure Jean-Olivier Collinet, "mais attention à ne pas prendre ses pensées (négatives) pour la réalité !"

L’estime de soi, un jugement subjectif

Nous avons tous tendance à déterminer notre propre valeur. C’est normal, il s’agit en réalité d’un ancien réflexe de survie. Pour s’assurer que nous avons toujours bien notre place dans la communauté, nous vérifions régulièrement notre valeur au sein d’un groupe. De ce réflexe découle l’estime de soi, que l’American Psychological Association (APA) définit comme étant "la perception qu’une personne a de son apparence physique, sa vision de ses réalisations et de ses capacités, de ses valeurs et de son succès, ainsi que sa vision de la manière dont les autres la perçoivent et lui répondent."

Depuis notre naissance, nous nous constituons donc une image de nous-même, dont fait partie l’estime de soi. Cette image se définit dans l’altérité, c’est-à-dire dans la relation et sous le regard des autres (parent, professeurs, ami(e) s, collègues, employeur, etc.). "Dans son livre Imparfaits, libres et heureux, le psychiatre Christophe André explique que cette estime de soi a besoin, pour subsister, de deux "nourritures" essentielles : la reconnaissance sociale et le sentiment d’efficacité personnelle" complète Jean-Olivier Collinet.

"Or lorsqu’on vit une phase de recherche d’emploi, on manque parfois de feedback et de retours auxquels se fier : plus d’évaluations, plus de retours clients pour nous rappeler qu’on est quelqu’un de bien etc. On peut commencer à douter et à ruminer, selon qu’on a tendance à se trouver plutôt chouette ou carrément nul. On se sent parfois à la marge […], ou on a le sentiment d’être un imposteur" explique Jean-Olivier.

Comment prendre du recul et garder confiance ?

2 images
La situation de recherche d’emploi peut être vécue comme une épreuve qui vient parfois réactiver nos fragilités. Il est donc important de savoir prendre du recul et de garder confiance en soi durant cette période. © Tous droits réservés

Pour prendre soin de soi et garder une estime de soi positive durant cette période, Jean-Olivier Collinet donne quatre grands conseils aux chercheurs d’emploi :

  1. Faites le point sur vous et votre valeur ajoutée, objectivement : puisque l’estime de soi est une évaluation subjective – donc potentiellement faussée -, pourquoi ne pas faire le point avec un professionnel pour gagner en objectivité ? Le Forem et Actiris proposent par exemple des bilans de compétences gratuits. Il existe aussi des tests de personnalités comme www.16personalities.com qui peuvent également fournir des conseils de carrière.

  2. Construisez votre confiance dans l’action : l’action peut nourrir notre estime de nous. "Se mettre en mouvement nous fait prendre conscience que nous avons les capacités nécessaires pour changer notre situation et agir sur notre destin." rappelle Jean-Olivier Collinet. "En plus de vos candidatures classiques, vous pouvez aussi réorganiser votre profil LinkedIn, contacter un professionnel du métier, renouer des contacts avec d’anciens collègues ou d’anciens camarades de promo, suivre un MOOC, faire une formation, etc. Car toutes les actions que vous entreprenez et qui donnent des résultats concrets, même petits, vous permettent de reprendre le contrôle, renforçant au passage votre sentiment d’efficacité personnelle."

  3. Lancez-vous dans des projets personnels motivants : puisque l’estime de soi se nourrit du sentiment d’efficacité personnelle et de la reconnaissance, il peut être intéressant de conserver des activités qui nous permettent de nous sentir bien, au-delà de la sphère pro. "Fini de culpabiliser parce que vous allez courir ou vous balader le mardi matin quand vos amis vont au travail, ces activités vous sont peut-être indispensables pour tenir dans la durée !" renchérit Jean-Olivier Collinet.

  4. Ne restez pas seul(e) : il est essentiel de veiller à bien s’entourer durant cette période de recherche d’emploi. "En restant isolé, vous vous protégez certes du regard parfois critique des autres, mais vous vous privez aussi de feedbacks potentiellement riches aussi" rappelle l’expert. "Les relations positives, la convivialité et les moments d’amitié peuvent vous permettre d’être mieux fixé sur votre valeur tout en vous permettant de prendre soin de vous."

Pour en savoir plus :

  • Retrouvez la chronique de Jean-Olivier Collinet dans le podcast Tendances Première ci-dessous :
Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK