Tendances Première

Emprunter à sa famille ou à ses amis pour créer ou développer son entreprise : comment faire ?

C’est facile grâce au prêt proxi (Bruxelles) et Coup de pouce (Wallonie) ! Ces prêts mobilisent l’épargne des particuliers souvent appelés " Family, Friends and Fools " pour permettre le financement d’une activité d’indépendant ou de PME. En octroyant ce prêt, le particulier-prêteur peut ainsi bénéficier d’un avantage fiscal sous la forme d’un crédit d’impôt annuel. Le cas échéant, il peut également bénéficier, sous certaines conditions, d’un crédit d’impôt unique si, par exemple, l’entreprise financée tombe en faillite.

Avec Jean-Olivier Collinet de Jobyourself et ReloadYourself

 

Une épargne importante

La Banque Nationale de Begique a publié les chiffres de l’épargne en 2020. De 13% de revenus disponibles en 2019 l’épargne est passée à 21% du revenu disponible. Cela signifie que les Belges ont mis plus de 23 milliards d’euros de côté.

Mais si certains ont pu épargner, d’autres ont rencontré de grosses difficultés. Des organismes wallons et bruxellois ont lancé des initiatives pour relancer l’économie et aider les petites entreprises indépendantes et les PME.

Des initiatives wallonne et Bruxelloise dans un cadre sécurisé

 

En Wallonie, le prêt " Coup de pouce "

Le projet a été lancé en 2016. Rien que sur le mois de janvier, on enregistre deux demandes de prêt par jour, 58 sur un mois et pas moins de 994 depuis 2016.

 

A Bruxelles, le prêt " Proxi "

L’initiative a vu le jour fin octobre dernier. L’intérêt des deux projets est d’offrir un cadre sécurisé entre l’emprunteur et le prêteur.

Il prévoit le calcul d’un intérêt d’amortissement, il cadre la durée, le taux d’intérêt et offre un avantage fiscal au prêteur : 4% durant les 4 premières années et 2,5% entre la 4e année et la 10e année.

Exemple : en cas de prêt de 25.000 euros (à réaliser devant notaire ou dans un acte sous seing privé). Tous les ans, sur les 25.000 euros, le prêteur pourra déduire 1000 euros de ses impôts + l’intérêt qui sera fixé entre les parties.

 

Qui des taux d’intérêt ?

Il peut se situer entre 0,875% jusqu’à max 1,75% . Ça peut faire un rendement de 5,75% sur un montant prêté, ce qui n’est pas négligeable.

Ces chiffres sont intéressants quand on sait que le taux des emprunts bancaires s’élève à 6%Mais emprunter coûte de l’argent et prêter de l’argent constitue toujours un risque.

Pour limiter la casse, une procédure est mise en place. Si l’entreprise tombe en faillite, il y a possibilité de déduire 30% du montant prêté, des impôts. C’est une sorte de couverture de risques de 30% du montant prêté. L’Etat est co-solidaire du prêt en prenant le risque en charge.

 

Quels sont les montants maximums, ?

Pour l’année 2021 :

  • 125.000 pour le prêteur
  • 250.000 euros pour l’emprunteur.

Il est possible de prêter à plusieurs personnes différentes ou à une seule personne. Un prêt de 125.000 euros permet une déduction d’impôt de 5000 euros par an.

Qui peut prêter/emprunter à qui ?

Le prêt est interdit :

  • Entre conjoints ou cohabitants, pour éviter l’effet d’aubaine ;
  • À l’entreprise où le prêteur est employé
  • À l’entreprise dans laquelle le prêteur est actionnaire, même pour 1%

Par contre, un enfant peut prêter à des parents et inversement. Et on peut aussi prêter à un inconnu.

 

https://www.beci.be/solutions/se-financer/financement-public/le-pret-proxi/

http://www.pretcoupdepouce.be/

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK