Tendances Première

COVID-19 : Qu’est-ce que ça a changé à la vie des familles ? Eléments de réponse avec le Ligueur

Marie-Laure Mathot et Alix Dehin, journalistes au sein de rédaction du Ligueur des Parents, avaient interviewé des parents durant le confinement du mois de mars. Plein de ferveurs, ils leur avaient parlé de leurs bonnes résolutions, de leurs changements d’habitudes et de leur envie d’un monde meilleur.

Sept mois plus tard, elles les recontactent. "Depuis, les dessins de soutien aux infirmières et infirmiers aux fenêtres ont jauni, les masques se sont empilés sur les pare-brise. Les applaudissements se sont tus." Mais reste-t-il un petit quelque chose de toute cette "réflexion confinatoire" sur la vie de famille ? Naïvement, elles pensaient que oui. En réalité, c’est un bilan en demi-teinte qu’elles ont déposé dans leur grand dossier paru cette semaine dans le Ligueur des Parents.

"La vie a repris, mais avec plus de contraintes qu’avant"

Les bonnes résolutions des parents interviewés pendant le confinement sont toujours là : remplacer la voiture par le vélo-cargo, privilégier le marché et les petits producteurs pour aller faire ses courses, produire ses propres légumes etc. Sauf qu’entretemps, la vie a repris, mais avec plus de contraintes qu’avant. Beaucoup de parents ont été rattrapés par l’argent et par le temps.

C’est le cas de Pierre-Yves, nous explique Marie-Laure Mathot, un papa architecte qui voulait consacrer plus de temps à ses trois enfants : "Bien qu’il s’était davantage investi dans le soin de ses enfants pendant le confinement, sept mois plus tard, il doit désormais redoubler d’efforts au travail pour limiter les pertes de son cabinet d’architecture, qui sont estimées entre 20 et 30% à cause de la crise." Son projet de temps partiel, son rêve de réduire son temps de travail pour être plus souvent à la maison, est donc mis entre parenthèses, faute d’argent… et de temps.

Une meilleure conciliation entre la vie de famille et la vie professionnelle grâce au télétravail

3 images
© Getty Images

Parmi les changements positifs amenés par le COVID-19 : le télétravail ! Aujourd’hui redevenu la règle, bon nombre d’entreprises avaient déjà décidé lors du déconfinement de garder leurs employés en télétravail un voire deux jours par semaine. Une mesure qui a certains avantages pour les parents : on peut se lever plus tard, être plus flexible, éviter de perdre du temps dans les trajets… "Pour un peu plus de 40% de nos répondants, le télétravail permet une meilleure conciliation vie de famille/vie professionnelle. C’est un des principaux changements qui peut être positif. Mais attention : il faut un cadre clair. Typiquement : pas de télétravail si on doit garder les enfants !" souligne Marie-Laure Mathot.

Autres avancées positives : l’allongement de congé de naissance à 20 jours ainsi que la fin du congé de maternité raboté qui ont été votés dans le cadre des mesures COVID-19 au printemps dernier.

Restons positifs mais "les politiques ont vraiment un énorme rôle à jouer"

3 images
© Getty Images

Même si le potager a foiré cette année et même si les bonnes résolutions n’ont pas été ou n’ont pas pu être tenues, il n’empêche qu’un changement s’est opéré dans la tête de bon nombre de parents. Des schémas ont été déconstruits et il y a eu, durant ce confinement, des envies d’une meilleure conciliation vie professionnelle-vie de famille, d’une mobilité plus respectueuse de l’environnement ou encore d’une consommation plus durable.

"Jean François, économiste et professeur de politiques des familles à l’UCLouvain, nous a dit, lorsqu’on rédigeait notre dossier : "Il faut saisir le moment, sinon je ne sais pas quand on va s’occuper des gros soucis de notre société" et il a tout à fait raison. En disant ça, il met l’accent sur les politiques. Parce qu’on a beau, en tant que parent, vouloir aller vers un monde meilleur, ça ne peut pas reposer entièrement sur leurs épaules. Ils ont déjà énormément de choses à gérer. Il faut aussi mettre les politiques en places pour permettre tout cela ! Les politiques ont vraiment un énorme rôle à jouer." conclut Marie-Laure Mathot.

Retrouvez le dossier du Ligueur dans Tendances Première

Véronique Tiberghien a parlé du dossier Covid et vie de famille : changement en cours avec Marie-Laure Mathot dans Tendances Première. Retrouvez l’interview complète ci-dessous :

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK