Tendances Première

Couple : Comment retrouver la complicité amoureuse – Nos conseils


Beaucoup de couples sont en proie au doute. Pourquoi ressent-on ce sentiment ? Il y a mille et une raison mais souvent c’est dû à des moments clés de la vie. Le commencement d’une vie à deux, l’annonce d’une grossesse ou l’arrivée d’un enfant, l’achat d’une maison mais aussi un changement de travail, un licenciement ou encore le décès d’un proche ou la retraite.

Notre sexologue Carole Martinez nous livre quelques conseils.


Ces moments remettent en question ses propres motivations dans la vie et forcément les motivations que l’on peut avoir de continuer la vie à deux.
Au fil du temps, on change, parce qu’on a plus de responsabilités. Qu’elles soient financières, professionnelles ou familiales. On change aussi parce que l’expérience nous fait agir ou penser autrement. On ne pense plus seulement à soi, on prend conscience de la fragilité des relations que l’on entretient mais aussi de sa propre existence et ça peut être très effrayant.

Alors comment faire pour s’armer, ou du moins les rendre mois difficiles à traverser ?


1. Miser sur l’honnêteté

On a toujours envie de se montrer sous son meilleur jour mais plus vite on est soi-même, plus vite votre partenaire de route saura à quoi s’en tenir. Ne faites pas votre Tatie Danielle mais ne montrez pas une personnalité qui n’est pas la vôtre. C’est finalement de l’honnêteté.


2. Faire des concessions gérables

Pour vivre à deux, il faut faire des concessions mais pas n’importe lesquelles. N’abandonnez pas vos passions si c’est pour le reprocher dans 10 ans à l’autre. Ne déménagez pas dans un autre pays pour ensuite sortir à chaque dispute que vous avez tout abandonné pour l’autre. N’acceptez pas de ne plus parler à vos meilleurs amis pour faire plaisir si vous sentez que vous allez le regretter toute votre vie.

En couple, vous devrez accepter ou renoncer à des choses mais soyez fidèles à vos valeurs.
 


3. Chassez le naturel il revient à galop

 

Ne pensez pas pouvoir changer quelqu’un et ne pas en subir les conséquences un jour ou l’autre. On peut tenir des résolutions pendant des années et un jour, ne plus en comprendre l’utilité.

Il y a plusieurs " coupables " si l’on peut dire. Celui qui change et celui qui a exigé le changement. Parce que l’un a accepté en allant à l’encontre de lui-même ou d’elle-même.  De qui il elle est et l’autre parce qu’il a voulu modeler un partenaire et non faire du chemin avec la personne qu’il ou elle avait rencontré.


4. Exprimez-vous, ne vous affrontez pas il a une différence entre dire " tu ne m’écoutes jamais " et " je ne le sens pas entendu(e) "


La communication non violente est une des clés d’une relation réussie. Je le dis je le redis et je le dirais encore et encore s’il le faut.

 

5. Accepter ou pas que l’autre ne pourra pas répondre à tous vos besoins

 

Un couple totalement fusionnel ne fonctionne pas et un couple totalement détaché non plus.

Il faut pouvoir trouver un juste milieu. Donc, vivez ce que vous devez vivre à l’extérieur. Parfois ce sont les amis, parfois la famille hors de votre noyau parfois les collègues, mais ça peut aussi bien être les copains de votre club de curling ou une retraite dans un monastère une fois par an.

Chacun a besoin de vivre quelque chose pour lui, pas pour l’élue de son cœur, pour ses enfants, sa mère ou son chien. Mais faire quelque chose juste pour soi. Pour se retrouver.

 

Et si malgré tout, à un moment donné, vous vous sentez dans une impasse, allez chercher de l’aide pour y voir plus clair mais pas seulement.

En général, ce sentiment sort après une période de vide qui s’est sans doute ressentie dans le couple, donc prenez soin aussi de votre couple. Dans une mesure qui vous convient mais faites-le.

Parce que le risque c’est d’un jour vous réveiller en vous disant que vous vous sentez enfin mieux mais que votre copain de route lui a continué la sienne sans vous.


 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK