Tendances Première

Consommer moins pour enrichir sa vie - Conseils

On nous annonce souvent un avenir fait de privations. Les rapports environnementaux sont alarmants : le GIEC rappelle qu’il reste à peine une décennie pour limiter le réchauffement climatique1 Cela impose des changements individuels et structurels. L’ASBL Ecoconso propose des défis individuels pour essayer d’inverser la tendance. Avec Ann Wulf, chargée de communication

"Less is more" : des défis pour construire le monde d'après

Pendant plusieurs mois, elle vous propose différents défis qu’elle a appelé " Less is more " pour construire " le monde d’après " dès maintenant, à son niveau. En plus de préserver l’environnement, on peut y gagner en santé, économies, convivialité…

Less is more. De quoi s'agit-il ?

Chaque challenge offre un choix de plusieurs défis, ainsi chacun peut trouver celui qui lui correspond le mieux, qu’il soit citadin ou campagnard, en famille ou solo, débutant ou déjà éco-consommateur.

Quelques exemples de défis que les participants peuvent choisir de relever pour ce premier challenge :

  • Plus de liberté, moins d’industrie agroalimentaire : pendant 15 jours, je fais mes courses en circuit court ou je prépare des conserves avec les surplus du potager.
  • Plus de liberté, moins de pétrole : pendant 15 jours, je réduis de 20% mes kilomètres en voiture ou je remplace certains produits jetables par des réutilisables.
  • Plus de liberté, moins de GAFAM : sur la quinzaine, j’installe un bloqueur de pub ou je remplace un achat sur Amazon par un achat dans une boutique belge.

Les défis en détail


 

Challenge 1 : Plus de santé

Pour plus de santé, on évite les produits nocifs, les composants douteux, les mauvaises habitudes, la pollution intérieure et extérieure. Conseils.

 

Challenge 2 : Plus de sens

Bien installé dans la vie, on remet parfois tout en question : l’endroit où l’on habite, celui où l’on fait ses courses, sa banque, ses activités… On veut moins d’habitudes et plus de choix qui correspondent à ses valeurs. Voici quelques pistes de changements

 

Challenge 3 : Plus de pouvoir d’action

Prendre ou reprendre sa consommation en main, agir concrètement pour préserver l’environnement, c’est utile et c'est tout à fait possible. Nous vous donnons quelques pistes.

 

Challenge 4 : Faire plus d'économie

Économiser des centaines d’euros chaque année ? C’est possible avec l’éco-consommation, en suivant le principe que " less is more ". Conseils.

Challenge 5 : Instaurer plus de convivialité

Si une société plus écologique était aussi une société plus conviviale ? Des alternatives durables permettent de rompre l’isolement. Suggestions.

Quelles sont les réactions ?

Selon Ann Wulf, essayer de changer son comportement de manière individuelle ne suffit pas mais cela fait prendre conscience des choses.

On peut commencer par ramasser les déchets près de chez soi, puis on essaie de réduire ses déchets. Ensuite, peut-être, on ira dans des magasins de vente en vrac, on se pose des questions sur son alimentation, sur les transports…

Ce qui est le plus étonnant, c'est que ceux qui font ces démarches ne les voient pas comme des privations mais bien comme quelque chose de positif. 

J’ai fait des économies

Je me sens plus en forme

 

Vous voulez vous y mettre ? Vous avez besoin de conseils

Infos et inscriptions sur www.ecoconso.be/challengelessismore
 

Les participants peuvent s’inscrire pour recevoir un accompagnement avec des conseils pratiques par email tout au long du challenge. Ils sont aussi invités à partager leurs expériences sur les réseaux sociaux avec le hashtag #challengelessismore.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK