Tendances Première

Confinement - Comment réinventer votre quotidien en famille ?

Le Ligueur vous propose des bons plans pour occuper vos enfants
Le Ligueur vous propose des bons plans pour occuper vos enfants - © Le Ligueur

Avec la prolongation du confinement jusqu’au 3 mai et les multiples questions concernant la reprise de l’école, on fait le point sur la situation dans les familles. Yves-Marie Vilain, journaliste au Ligueur, propose son guide de survie à l’attention des parents.


Tout d’abord, comment vont les parents ? Certains privilégiés profitent du calme, voire de l’ennui. Mais beaucoup de parents ont plutôt l’impression de devoir se dédoubler, explique Yves-Marie Vilain. Certains se lèvent aux aurores pour pouvoir travailler avant que les enfants se réveillent, d’autres se rendent au boulot avec une boule dans le ventre, d’autres encore télétravaillent à tour de rôle.

Le quotidien se réinvente, dans le meilleur comme dans le pire.


Du positif !

En ce qui concerne les enfants, Yves-Marie Vilain observe une tendance générale : les plus petits s’autonomisent, ils apprennent à jouer tout seuls.

Les frères et soeurs qui étaient jadis ennemis s’entendent comme larrons en foire. Les enfants, les ados redoublent d’inventivité pour rester en contact : ils se lancent des défis pour communiquer, ils inventent des chansons…

Les enfants dépassent l’ennui pour redevenir créatifs. Bref, beaucoup d’aspects positifs se révèlent dans cette crise.

On relaie tous les jours au Ligueur des initiatives admirables : des grands-parents font la lecture à leurs petits-enfants ; une maman livre des produits de maraîchers à des familles et à des restaurants…

"Les formes de bénévolat se réinventent. La solidarité se réinvente et avec elle, naît l’espoir, et c’est énorme. Aujourd’hui, chacun a le droit d’imaginer la société à sa mesure. Comment je vais participer au redémarrage ? Qu’est-ce que je vais apporter ? Comment je vais me rendre acteur d’une société plus humaine ?

C’est un bon exercice pour tenir bon, pour ne pas trop péter les plombs et ça ne coûte rien d’essayer. La bonne nouvelle est que, même si la situation est ultra-préoccupante pour certains, on est en droit d’imaginer de pouvoir repartir à zéro."


La culture, d’une autre façon…

La culture manque aux enfants comme aux parents. Alors, de nouvelles formules créatives foisonnent, relayées par Le Ligueur.

  • Une très bonne initiative culturelle pour tribus confinées, c’est celle de l’artiste Geneviève Casterman qui donne des cours de dessin aux enfants, à voir en vidéo sur auvio.be ! Elle leur propose des idées de peinture, de collage….
     
  • Natagora a mis en ligne un petit cahier téléchargeable, pour se lancer des petits défis dans la nature.
     
  • La danseuse et chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker propose, sur son site rosasdanstrosas.be, de reprendre une chorégraphie célèbre : la danse des chaises. Vous pouvez danser dans votre salon mais vous pouvez aussi vous filmer et télécharger la vidéo sur le site, ce qui crée une belle émulation autour de la danse.
     

On voit que la culture reste bien présente et est un vrai besoin pour les familles, plein de choses se mettent en place pour la faire vivre à la maison.

En musique, on assiste à des échanges de play lists, à des quizz musicaux,…

Et il ne faut pas oublier les livres ! Le Ligueur.be donne quelques bons conseils lectures. Le livre Albert va au lit crée par exemple un petit rituel où parent et enfant s’échangent leur rôle. L’enfant prend une grosse voix pour persuader son papa/enfant d’aller au lit. Cela rend l’enfant acteur des histoires qu’on lui lit.

Retrouvez ici les bons conseils du Petit manuel de survie du Ligueur,
là, sa page Facebook
et écoutez Yves-Marie Vilain ici

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK