Tendances Première

Comment réagir face à une personne en danger ? Formez-vous

Des gestes importants à connaître
Des gestes importants à connaître - © Croix Rouge de Belgique

Il y a peu, à Courtrai, un homme est décédé sur la Grand Place, sans que personne ne lui prête assistance. Depuis, les passants, identifiés par des caméras de surveillance, ont été accusés de négligence coupable pour ne pas avoir aidé une personne en grand danger. Le meilleur moyen de combattre le phénomène de non-assistance à personne en danger ? Les formations à la Croix Rouge !

Analyse avec François Vandervelde, qui anime Men In Blog.
 

Quelle responsabilité vis à vis des personnes en danger ?

Il faut savoir que si l'on passe son chemin face à une personne en danger, en se disant : il va se débrouiller, quelqu'un d'autre interviendra, ce n'est pas de mon ressort... on encourt une amende et une peine de prison allant jusqu'à un an. C'est même davantage si la personne exposée à un péril grave est mineur d'âge ou si sa position de vulnérabilité est accentuée par son âge, le fait d'être enceinte ou encore handicapé.

Porter assistance à une personne en danger ne concerne donc pas que les médecins ou le personnel qualifié, c'est une obligation qui s'impose à tout citoyen et qui est inscrite dans la loi depuis 1961. Le fait de négliger ou de refuser de porter secours à une personne qui se trouve en péril est une infraction.
 

Que faire ?

Dans ce genre de situation, il y a deux façons d'intervenir :

  • l'intervention directe consiste à intervenir de façon active lorsque vous êtes témoin d'une agression ou d'un incident, à condition de ne pas envenimer la situation ni de se mettre soi-même en situation de risque. 
  • l'intervention indirecte si vous ne pouvez pas intervenir. L'action va alors se limiter à appeler le service de secours. Le numéro global européen est le 112. L'interlocuteur va vous diriger vers le bon service, dans la bonne langue, sur base de questions précises qui serviront à déterminer l'étendue du problème.
     

Pour être plus pro-actif

C'est souvent par crainte ou par méconnaissance qu'on évite de porter secours. La solution est d'anticiper l'assistance aux personnes en danger, en se formant via les brevets de secourisme dispensés essentiellement par la Croix Rouge.

Elle organise tout au long de l'année des formations thématiques qui permettent d'apprendre les gestes qui sauvent. L'idéal serait que ces formations soient automatiquement données pendant le cursus scolaire.

"Si tout le monde connaissait les premiers gestes à donner, il y aurait plus de monde qui réagirait dans ces situations de danger", observe François Vandervelde.


Les formations Croix-Rouge

La Croix-Rouge propose 6 types de formation. L'aspect financier ne devrait pas constituer un problème. Les mutuelles interviennent généralement dans les frais.

1. Le brevet européen de premier secours permet d'intégrer le schéma à suivre au cours de tout type d'intervention, pour donner les premiers soins efficacement et en toute sécurité, et pour communiquer les informations pertinentes aux services de secours. On y aborde la réanimation, la défibrillation, la désobstruction, la position latérale de sécurité, la conduite à tenir en cas d'AVC, de malaise cardiaque, d'hémorragie, de membre sectionné... Des gestes importants à connaître quand on sait que les premières minutes sont cruciales.

2. 3 minutes pour sauver une vie : la réanimation et la défibrillation, en cas de malaise cardiaque principalement.

3. La réanimation bébé, pour tout savoir aussi sur la désobstruction : on ne peut pas appliquer les mêmes gestes sur un enfant ou un bébé que sur un adulte.

4. Bosses et bobos, pour apprendre les premiers secours pour enfants.

5. Le brevet européen de secourisme, beaucoup plus approfondi et soumis à un examen pratique et théorique. Il concrétise la formation par un diplôme.

6. Premiers secours en route, tout ce qui concerne les accidents de la route. Cette formation est obligatoire depuis peu lors du passage du permis de conduire à Bruxelles.

 

Écoutez la séquence ici

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK