Tendances Première

Céleri-rave, potimarron,... les musts culinaires de l’automne

Le livre La table d’Aline vient de sortir. C’est un petit OVNI culinaire, où Aline Gérard a mis beaucoup d’elle-même : l’histoire de son envie d’entrer en cuisine, son amour de la Sicile, de sa famille, de ses amis, et évidemment beaucoup de cuisine. On y trouve des recettes, mais aussi des petits menus pour diverses occasions, un large chapitre sur les condiments qu’elle adore, un autre sur les petites sauces, sur les légumes 'rapido', rapides et faciles à préparer. Et bien évidemment aussi des recettes spécialement adaptées à cette saison automnale.

2 images
© La Table d'Aline

Le céleri-rave à l’honneur

Pour bien célébrer l’automne, Aline Gérard nous propose un millefeuilles de céleri-rave à la crème de parmesan, avec des pleurotes ou des girolles.

  • Vous cuisez un céleri-rave entier, avec la peau, le plus petit possible, vous en prenez deux si nécessaire, au four à 180°, pendant une heure à deux heures selon la taille.
  • Otez la peau, coupez de belles tranches assez épaisses.
  • Réalisez une crème de parmesan, avec du parmesan, beaucoup de poivre, de la crème crue, un peu aigre, assez épaisse, qu’on trouve chez les crémiers ou sur les marchés.
  • Vous la versez en alternance sur les tranches de céleri que vous montez en millefeuilles avec de la pâte feuilletée bien gonflée au four.
  • Vous servez avec des pleurotes ou des girolles.

Succès garanti !!

Vous pouvez conserver le céleri-rave qui reste quelques jours au frigo dès qu’il est refroidi. Et accommoder par exemple des petits morceaux de ce céleri-rave fondant, bien confit, avec des lentilles cuites, de l’huile et de l’ail, du parmesan, et c’est un délice.

 

Les boulettes et palourdes en curry

Le cochon ou la volaille avec des fruits de mer, cela fonctionne très bien et les mariages terre-mer sont à la mode dans les restaurants aujourd’hui.

  • Vous choisissez de bons ingrédients bio, pas besoin d’ajouter un oeuf ou du pain, vous ajoutez juste des aromates, des zestes de citron et la viande sera délicieuse avec la sauce curry.
  • Les palourdes vont dégorger d’abord dans l’eau un bon petit jus bien marin, vous les cuirez ensuite dans un filet d’huile d’olive avec une gousse d’ail.
  • Vous les ajouterez, avec le petit jus dégorgé, à la préparation de boulettes sauce curry et le mariage sera à tomber par terre, vraiment étonnant.


Le gâteau de potimarron aux pépites de chocolat

Ce qui est le plus intéressant, c’est que c’est un gâteau sans beurre, car il faut savoir que la purée de légumes peut souvent servir de liant et faire le job du beurre ! Ici c’est la purée de potimarron avec du yaourt qui va donner le gras au gâteau, ainsi que le tahini (ou tahiné, tahin) et le chocolat.

"Tahini et potimarron, en salé, c’est merveilleux. En sucré, avec la petite note de chocolat, c’est complètement décadent, et en fait cela donne un gâteau très très fort en goût, relativement léger, et avec la pépite de chocolat en plus… Vous pouvez évidemment rajouter plutôt du sésame ou des raisins secs."

Sans chocolat, ce sera plutôt comme un banana bread, ce pain que l’on peut aussi manger avec du fromage. C’est la banane qui vient surtout apporter le liant, avec un peu de beurre, et cela permet d’écouler des bananes qui ont un peu noirci.


Les numéros un d’Aline

Le préféré d’Aline, dans son livre, c’est le gâteau de sésame noir, qui fait des ravages. Il est tout noir, donc c’est déjà assez magique, et le goût est étonnant. Ce gâteau très aéré se prépare avec une pâte de sésame noir, achetée ou faite maison.

Le mikado est la recette qui a fait connaître La Table d’Aline. C’est simplement du chocolat noir fondu, dans lequel elle ajoute du sarrasin grillé, une bonne grosse pincée de fleur de sel. Elle étale le mélange finement sur une plaque mise au frigo, puis 4 ou 5 heures après, elle concasse la plaque en morceaux.

Bon appétit !

Retrouvez toutes les recettes et bien plus sur La Table d’Aline

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK