Tendances Première

3 initiatives pour entretenir le lien avec nos aînés

3 initiatives pour entretenir le lien avec nos aînés
3 initiatives pour entretenir le lien avec nos aînés - © Eva-Katalin - Getty Images

En cette période de confinement, les contacts sociaux se font rares… Pour tenter de diminuer l’isolement de nos aînés, plusieurs initiatives existent en Belgique. Cap sur ces projets qui (re) créent du lien.

1. L’opération Connected Smiles

Celle-ci a pour objectif l’inclusion digitale… "En partenariat avec la Croix Rouge et Solidaris, le but est de distribuer des appareils digitaux à des personnes isolées. C’est une action qui a aussi pour vocation de s’étendre sur l’année 2021", explique Geoffroy Van Humbeeck, fondateur de la start-up aSmartWorld. Et ainsi tenter de répondre à deux problématiques actuelles : la séparation sociale des personnes âgées vis-à-vis de leurs proches et l’incapacité pour certains jeunes scolarisés d’avoir accès aux cours à distance. Pour ce faire, les entreprises ou particuliers peuvent faire don de smartphones ou de tablettes qui seront, ensuite, reconditionnés avant la distribution. Mais pour soutenir l’opération, il est aussi possible de faire un don financier, fiscalement déductible.

Plus d’infos sur le site de Connected Smiles

2. Le concept Neveo

Grâce à son application, Neveo propose de créer un journal rempli de photos pour envoyer aux (grands-) parents. "L’idée est de pouvoir composer ça en famille. On télécharge l’application, on rassemble la famille, chacun met ce qu’il se passe dans sa vie et notre job consiste à compiler tout ce qu’on a reçu pour en faire un journal version papier qui sera envoyé aux grands-parents", développe Simon Desbarax, cofondateur de Neveo. Pour faire plaisir à vos proches en cette fin d’année, Neveo propose un coffret cadeau comprenant 6 mois d’abonnement et une boîte de rangement pour les journaux. Celui-ci coûte 59,99€.

Plus d’infos sur le site de Neveo

3. L’asbl Bras dessus Bras dessous

Lors du premier confinement, l’asbl a mis en place des tournées papotes. "C’est une manière de rester en lien visuel avec les aînés en arrivant chez eux une ou deux fois par semaine avec un petit colis pour entamer la conversation sur le trottoir", raconte Céline Remy la coordinatrice générale. Une solution qui permet aux aînés d’échanger, de voir d’autres visages, de créer des liens. Et une tournée spéciale Noël va aussi avoir lieu. "Une quarantaine de bénévoles est en train de préparer des colis en les remplissant de bonnes choses, de dessins, etc. afin de les livrer le 24 décembre." Cette asbl est présente dans communes de Forest, d'Uccle, dans le quartier du Peterbos à Anderlecht, à Nivelles et à Ottignies Louvain-La-Neuve.

Plus d’infos sur le site de l’asbl Bras dessus Bras dessous

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK