Soir Première

Coronavirus : quelles recommandations pour protéger les pharmaciens ?

1. Ne pas se rendre dans les pharmacies si on présente des symptômes

Les personnes qui présentent des symptômes grippaux ou qui ont été testés positifs au coronavirus ne doivent pas se rendre à la pharmacie avant d’avoir eu leur médecin au téléphone. Si confirmation, il faut appeler le pharmacien pour mettre en œuvre des solutions. Une personne tierce pourrait venir chercher les médicaments ou le pharmacien pourra livrer les médicaments. Cela dépend de chaque pharmacien. Appelez-le votre !

2. Respecter les consignes affichées dans les pharmacies

Comme dans beaucoup d’autres commerces, les affiches indiquant des règles de sécurité se sont multipliées ces derniers jours dans toutes les pharmacies physiques. Il en va de même pour les marquages au sol, qui permettent de conserver une distance de sécurité entre les différents clients d’une pharmacie, mais aussi entre client et pharmacien. Chez certains pharmaciens, il y aura peut-être d’autres recommandations : cela dépend d’une pharmacie à une autre. Dans tous les cas, ces consignes sont là pour protéger population et pharmaciens. Il est donc très important de les respecter.

3. Eviter de surstocker des médicaments

À l’heure actuelle, que tout le monde soit rassuré, aucune pénurie n’est annoncée dans le secteur pharmaceutique. Il n’y a donc aucune raison d’aller acheter 5 boîtes de paracétamol dans 5 pharmacies différentes. Par contre, une pénurie risque bien de se produire si tout le monde commence à surstocker les médicaments chez soi. Soyez solidaires et ne stockez pas.

Alain Chaspierre, président de l’association pharmaceutique belge, était l’interlocuteur d’Arnaud Ruyssen dans Soir Première.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK