Prix Première

Prix Première du roman graphique 2020 : les 10 romans nommés

Prix Première du roman graphique, clap 4ème !

Après une deuxième édition qui a vu le roman graphique "Malaterre", de l'auteur et dessinateur Pierre-Henri Gomont être récompensé, voici déjà (bientôt) l’heure de décerner le prix à un autre roman. Mais avant de vous dévoiler le grand gagnant, qui sera annoncé lors de la cérémonie des Prix Atomium, à Bruxelles, le 11 septembre, nous vous présentons plus en détail les 10 romans de la sélection 2019. 

"Forté" de Manon Heugel & Kim Consigny - Dargaud

Flavia, une jeune Brésilienne de la favela de Belém, découvre le piano après la mort tragique de son père quand elle n'a que 6 ans. Extrêmement douée et passionnée, la jeune fille gagne une bourse pour étudier à la prestigieuse École Normale de Musique de Paris.

Flavia est un véritable bourreau de travail, mue par la farouche volonté de s'en sortir. Mais ce qu'elle doit encore apprendre, c'est que devenir une artiste est avant tout une affaire de coeur...

Lire un extrait

"Mécanique Céleste" de Merwan » - Dargaud

Dans un monde post-apocalyptique – non loin de la ville de Fontainebleau (!) - Aster survit en marge de la cité agricole de Pan, avec l'aide de son ami Wallis. L'équilibre fragile de la communauté bascule à l'arrivée d'un émissaire de la puissante république militaire de Fortuna, qui exige le rattachement de Pan à Fortuna ainsi qu'un tribut de nourriture sous peine d'envahir leur cité par la force.

Dos au mur, les habitants de Pan s'en remettent à la mystérieuse Mécanique Céleste pour arbitrer leur destin... Leur surprise sera de taille lorsqu'ils découvriront que l'avenir de leur cité va se jouer à... la balle au prisonnier !

Lire un extrait

" Les oiseaux ne se retournent pas" de Nadia Nakhlé - Editions Delcourt

Au moins un quart des personnes exilées en Europe sont des mineurs isolés. Ils fuient la même barbarie que les adultes. Que se passe-t-il dans la tête d’un enfant qui échappe à la guerre ? C’est la question qui traverse ce récit.

Lire un extrait

"Géante" de JC Deveney & Nuria Tamarit - Editions Delcourt

Un gigantesque conte initiatique et féministe qui parle avec finesse de différence, d’amour, de liberté et de quête de l’idéal. À mettre entre toutes les mains !

Elle était une fois Céleste, géante véritable, orpheline recueillie au coeur de la montagne, petite dernière d’une famille de six frères. Et quand vient le temps où chacun s’envole du cocon familial, Céleste veut elle aussi arpenter de nouveaux horizons. De la Vallée aux Marais en passant par Dorsodoro, elle découvrira l’hostilité créée par la différence, les injustices de la guerre ou de la religion mais aussi l’amour et pourquoi pas, au bout du chemin, la liberté d’être elle-même ?

Lire un extrait

"Memet" de Noemie Marsily & Isabella Cieli - Employé du mois

C’est la nuit, on y voit à peine, on ne sait pas comment s’y prendre, mais il va bien falloir la monter cette foutue tente ! Et voilà, les plaisirs du bivouac qui commencent pour la petite Lucy et sa grande sœur. Au cœur de l’été, les deux filles s’installent pour quelque temps dans un camping typique de la campagne française.

Dans cet établissement, on retrouve évidemment les éternels habitués du caravaning, Français, Hollandais et Anglais, confits par leurs routines estivales. Parmi ceux qui reviennent chaque année, il y a le jeune Roman : un garçon aventurier et brusque, que l’on devine, trop souvent, livré à lui-même. Il connaît les lieux comme sa poche, à l’aise sur son territoire, rien ne pourrait l’effrayer. 

" Mary Jane" Frank Le Gall et Damien Cuvillier – FUTUROPOLIS

Pays de Galles, 1880. Une explosion dans la mine. Des morts. Parmi eux, Davies, le mari de Mary Jane. Veuve à dix-neuf ans, et désormais seule au monde. Alors, elle fuit, vers Cardiff où, pense-t-elle, elle rejoindra sa soeur. Sur la route, elle rencontre Black John et sa bande de nécessiteux, chassés par la misère et pourchassés par les fermiers et les gendarmes. Black John la convainc d’aller à Londres pour trouver du travail. Affamée, couverte de haillons, elle atteint la capitale anglaise. Ses faubourgs d’abord. Des usines, des crassiers, des taudis, et de la suie. De la suie partout. Et Peter White, dit " Snakesman Peter ". Peter sera le premier homme qui s’intéressera à elle. Il y en aura d’autres. Jusqu’à Joe Barnett, qui emménagera avec elle au 13 Miller’s Court, dans le quartier de Spitalfields. Jusqu’au présumé tueur en série, " Jack l’Éventreur ", qui, le 8 novembre 1888, mit fin sauvagement à ses tourments.

"Les deux vies de Pénélope" de Judith Vanistendael - Lombard

" Je m'appelle Pénélope. Mais je n'attends pas. Je ne tisse pas. Je sauve des vies. "
Chirurgienne pour une organisation humanitaire, Pénélope passe la plupart de son temps en mission dans des pays en guerre. Quand elle revient chez elle, elle retrouve un mari aimant, une fille adorable et un foyer rassurant. Et pourtant ces retours à la maison lui sont de plus en plus pesants. Comment s'intéresser à la vie de tous les jours quand on pense sans cesse aux morts qu'on a laissés derrière soi ? Chez elle, Pénélope se sent inadaptée, pas à sa place.

Lire un extrait

"Seuls sont les indomptés" Max de Radiguès & Hugo Piette - Sarbacane

Jack Burns, LE dernier cow-boy, fera chavirer le cœur du lecteur le plus dur !

Au milieu des années 1950, Jack Burns reste un solitaire, un homme hors du temps. Il s’obstine à parcourir le Nouveau-Mexique à cheval, vit de petits boulots et dort à la belle étoile.

Lorsqu’il apprend que son ami Paul vient d’être incarcéré pour avoir refusé de se soumettre à ses obligations militaires, Jack décide de se faire arrêter. Retrouver Paul en prison et s’évader ensemble, tel est son plan. Mais il n’imaginait pas que son évasion déclencherait une traque d’une telle ampleur. Nul ne peut impunément entraver la marche de l’ordre et du progrès.

Lire un extrait

"Un travail comme un autre" - Alex-W IHer - Sarbacane

Le retour d’Alex W. Inker pour un roman graphique époustouflant dans l’Amérique de Steinbeck !

Alabama, 1920, Roscoe T Martin est fasciné par cette force plus vaste que tout qui se propage avec le nouveau siècle : l’électricité. Il s’y consacre, en fait son métier. Un travail auquel il doit pourtant renoncer lorsque Marie, sa femme, hérite de l’exploitation familiale. Année après année, la terre les trahit.
Pour éviter la faillite, Roscoe a soudain l’idée de détourner une ligne électrique de l’Alabama Power. L’escroquerie fonctionne à merveille, jusqu’au jour où son branchement sauvage coûte la vie à un employé de la compagnie…
La cellule d’un pénitencier, la décomposition d’un mariage, la terre impitoyable… Une fable humaniste en résonance avec les questions économiques et sociaux actuels.

Lire un extrait 

« Le souffle des femmes » Manguin& Becq – Sarbacane

Été 1962. Isoé et son tomaé Goro parte en mer sur leur barque. Elle est la meilleure ama de l'ile d’ Hegura : elle pêche des ormeaux, ces mollusques à coquille unique. Elle pêche nue et en apnée, comme le veut la tradition. De retour à terre, elle accueille sa nièce Nagasi qu'elle ne connaît pas. En effet, sa sœur Chitosé a quitté l'île il y a 20 ans sans jamais y revenir.

A peine débarquée sur la terre ferme, elle assiste à un conflit entre Yusuké, employé de la coopérative de pêche et Saéko, une autre ama, au sujet de prix pratiqués sur la vente du jour, toujours trop bas. Le soir venu, les femmes échangent un bref instant sur Chitosé.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK