Par Ouï-dire

Quand les pères parlent de leur expérience de la paternité

Dans un monde où les pères parlent peu de leur paternité, dans la littérature ou la philosophie, Alexandre Lacroix raconte, dans un livre éblouissant, son expérience de père de cinq enfants. Philippe Drecq lit des extraits du livre et des pères nous parlent de la singularité de leur expérience.
 

La paternité est une demeure où, une fois la porte franchie, on s’établit pour toujours et rien n’y ressemble à ce que nous anticipions tant que nous nous trouvions au-dehors.

 

Beaucoup d’écrivains ont écrit à propos de leur père, de Kafka à Philippe Roth. Mais peu ont pris leur place de père dans l’écriture et ont fait de leur paternité un sujet de roman. C’est ce que fait magistralement Alexandre Lacroix dans son dernier livre, La naissance d’un père (Editions Allary).

Depuis ses 25 ans, Alexandre Lacroix est en attente d’un enfant. Il en a cinq aujourd’hui et ce roman, tissé de pans autobiographiques, n’élude rien du réel. Dans un très beau passage, il décrit le contexte de l’écriture entre une poêle à frire regorgeant des restes du dîner, le bruit du frigidaire, un compotier contenant pâtes et céréales. C’est là que les livres viennent l’entourer et que les siens s’écrivent.
 

Raconter la naissance

La naissance d’un père commence avec Bastien, le premier à naître, et se termine à ses 18 ans. La famille se redistribue avec un nouvel amour et quatre autres enfants vont prendre leur place. Les préjugés sur l’aventure de la famille recomposée en prennent un sérieux coup ; mieux vaut penser d’emblée que tout se passera mal pour cueillir au passage les moments de grâce…

À la fin des dîners, les hommes discutent politique tandis que les femmes abordent un sujet vital : les enfants. Elles se racontent leurs accouchements. Depuis quelques décennies, les pères sont entrés dans les salles de naissance, mais gardent le silence sur ce qu’ils y ont vu. Alexandre Lacroix aborde cette réticence et décrit trois accouchements.


Le projet d’une vie

Ce roman est un projet de vie tant il a accompagné son auteur. Alors roman, vraiment ? Pas de prise de notes mais une structure, un parti pris et des digressions dans le monde des arts, de la poésie, dont le discours du mariage adressé à Giulia est un moment clé, alors oui, roman à travers cette forme hybride et tentaculaire qui fait un pari sur le réel.

Quelques pères proches nous racontent leur expérience, de la naissance à l’inconditionnel de l’amour, de l’exercice de l’autorité à leurs peurs de père : Thierry Van Roy, Eric Loze, Romain Detroy, Pierre Devalet, Sebastian Dicenaire, Fabrice Kada, Serge Gabet, Yves Robic.


Paroles de père, autour du livre d’Alexandre Lacroix, La naissance d’un père
Une réalisation en 3 volets signée Pascale Tison

Les extraits de La naissance d’un père sont lus par Philippe Drecq
Avec aussi un extrait de Marin mon cœur, d’Eugène Saviztkaya, lu par Jacques Delcuvellerie.
La naissance d’un père est publié aux Editions Allary.

Ecoutez ici le premier volet

Ecoutez ici le deuxième volet

Ecoutez ici le troisième volet

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK