Par Ouï-dire

'Bruissons', le récit de trois saisons, l'hiver, le printemps et le confinement

Après tout pourquoi opposer les bruits et les sons ? C’est ce qu’il faut retenir des observations des élèves de la classe de sixième E du collège Chateaubriand de Combourg. Les bruits et les sons d’une forêt : ça frotte. Les bruits et les sons d’un village : ça court. Alors relions les deux mots pour une injonction majestueuse : BRUISSONS !

Lors de récents projets, Jean-Guy Coulange a longé des fleuves et des mers ou arpenté des îles. Au cours de l’année 2020, il a été invité en résidence au Village, site d’expérimentation artistique de Bazouges-la-Pérouse, en Bretagne. Une habitation, une expérience nouvelle ; avec micros, appareils photographiques et carnets.

Un village, des habitants, neuf personnages, des enfants, une forêt.
Trois saisons : l'hiver, le printemps et une saison maléfique qui s’intercale entre les deux, le confinement.
Ce sont les ingrédients d'un voyage immobile légèrement perturbé par un virus planétaire.

Bruissons est le récit de ce voyage immobile légèrement perturbé : des photographies, des peintures, un film, une création sonore, un livre. 

_________

Le mot de l'auteur

"J’ai descendu le fleuve Somme et remonté la Rance, j’ai fait le tour des îles, Aran, Amorgos, Groix, ou j’ai longé l’océan jusqu’au Finistère Sud. Ce sont des expériences. Aves des micros, des appareils photo, des carnets. Ce sont des expériences artistiques. 

Et puis Le Village, site d’expérimentation artistique le bien dénommé m’a invité pour une résidence, une “habitation“ artistique. Pareil, avec mes micros, mes appareils, mes carnets. Une nouvelle expérience.

Pas tout à fait pareil...

Car, cela n’aura échappé à personne, l’année 2020 ne s’est pas déroulée comme prévu. L’hiver n’en avait pas encore terminé que l’on sentit un frémissement. Pas un frémissement de printemps, les premiers bourgeons, les premières douceurs. Un frémissement venu d’ailleurs, d’un autre genre, d’une autre peur, d’un autre monde. Un virus qui s’immisce, terrorise, tue, qui bloque tout sur son passage. Confinement. Un no man’s time, une cinquième saison, sans raison, une non saison. Et puis, comme s’il avait joué des coudes pour se frayer un espoir de renaissance, arriva enfin le printemps.

Un village, des habitants, neuf personnages, des enfants, une forêt. Trois saisons : l’hiver, le confinement et le printemps. Décor ? Scénario ? Installation ?

Bruissons est le récit de ce voyage immobile légèrement perturbé.

Des photographies, des peintures, un film, une création sonore, un livre."

Jean-Guy Coulange
 

Ecoutez... 

Pour obtenir le livre Bruissons, rendez-vous sur le site de Jean-Guy Coulange.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK