Matin Première

"Une telle pandémie pourrait tout à fait se reproduire dans un futur proche "

Le monde d’après sera-t-il le même qu’aujourd’hui mais en pire ? Le coronavirus a semé la désolation à travers le monde, un retour vers la vie normale est-il possible ? Un monde d’après oui…. Mais avec quels espoirs, quelles luttes ?

Dans la série le monde d’après, Hélène Maquet vous propose des échanges avec des scientifiques étalés sur plusieurs semaines sur cette question de l’après, via Whatsapp, une messagerie qui en plein confinement s’est révélée d’une utilité indispensable pour rester en lien avec le monde extérieur et d’échanger sur vos émotions, vos peines et vos espoirs.

Pour commencer, Simon Dellicour, épidémiologiste, membre du laboratoire d’épidémiologie spatiale de l’Université Libre de Bruxelles, pour lui la santé au sens " collectif " va prendre une importance capitale dans nos sociétés et des épidémies telles que celle que nous connaissons pourraient devenir fréquentes à l’avenir. Pour Simon Dellicour nous devons impérativement tirer les leçons de celles que nous vivons actuellement et faire l’autocritique de ce que nous avons mis en place.

Le monde d’après est une série réalisée par Bao-Anh Dinh et Hélène Maquet.

 


Le monde d’après – épisode 1 : Simon Dellicour, épidémiologiste

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK