Matin Première

Un jumeau numérique pour lutter contre le covid

Créer un jumeau numérique pour lutter contre le covid c'est le nouveau projet de l'Université de Lausanne. Ce jumeau numérique permettra de mieux comprendre la maladie, et notamment de mieux déceler les premiers indices d’un développement sérieux du coronavirus dans l’organisme.

Un jumeau numérique c’est une représentation numérique d’une entité physique. Cette entité peut être un objet, une machine à café par exemple, ou une voiture. Cela peut aussi être un immeuble, une ville ou même une planète. Mais cette entité physique peut aussi être un homme ou une femme, dans le cas dans la lutte contre le covid, on va donc créer des jumeaux numériques à des hommes et des femmes. 

Pourquoi créer un jumeau numérique d’un être humain ?

C’est un nouveau champ d’exploration qui s’ouvre dans le domaine de la médecine, un nouveau projet vient de débuter dans le cadre de lutte contre le Covid 19. Ce projet est piloté par l’Université de Lausanne, avec la collaboration de plusieurs partenaires européens, notamment le centre de recherche IMEC, basé en Belgique.

Ce projet, s’appelle Digipredict, il implique une cinquantaine de chercheurs, il est financé à hauteur de 6 millions d’euros. Et il vise à créer un jumeau numérique d’un patient qui a contracté le Covid-19.

L’objectif : suivre l’évolution de la maladie, sur le jumeau numérique

Des données de santé vont être récoltées sur de vrais patients.

Ces données vont être transférées dans le jumeau numérique et récoltées grâce à des patchs placés sur le corps, ces patchs mesurent le taux d’oxygène du patient, l’intensité de sa respiration, sa température corporelle, son rythme cardiaque. 

Ces patchs sont également équipés de minuscules capteurs capables de suivre en temps réel ce que les scientifiques appellent des biomarqueurs. Ces biomarqueurs, ce sont des signaux envoyés par l’organisme, qui peuvent donner des indices sur certaines réactions au virus.

Quels types d’informations le jumeau numérique pourra-t-il fournir aux scientifiques ?

Ce jumeau numérique, il va être nourri par un maximum de données de patients atteints du Covid-19. Et ces données vont être traitées par une intelligence artificielle.

Ce que les chercheurs espèrent, c’est que ça leur permettra de mieux comprendre la maladie, et notamment de mieux déceler les premiers indices d’un développement sérieux du coronavirus dans l’organisme.

Certains patients développent des symptômes très légers, parfois pas de symptôme du tout. D’autres développent une forme lourde de la maladie, avec des insuffisances respiratoires, certains ont des pertes de goût, des pertes d’odorat, des problèmes cardiovasculaires aussi.

Mais on ne sait pas encore très précisément pourquoi ces symptômes apparaissent ou pas. En croisant toutes les données qu’il aura récoltées, le jumeau numérique devrait nous en apprendre un peu plus sur le sujet.

Est-ce que ce jumeau numérique pourrait améliorer la prise en charge des patients atteints du Covid 19 ?

C’est un des objectifs.

Grâce au jumeau numérique, les chercheurs espèrent pouvoir mieux cibler les patients qui présentent le plus de risque de développer une forme sévère de la maladie, ce qui permettra de les orienter plus rapidement vers le bon service.

Le jumeau numérique devrait aussi récolter des informations sur les traitements les plus efficaces. Au-delà du Covid-19, cette technique du jumeau numérique, si elle fait ses preuves, pourrait être utilisée pour lutter contre d’autres maladies.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK