Matin Première

Télétravail : bientôt des réunions avec vos collègues par hologramme chez vous ?

Avec l’explosion du télétravail, notre espace de travail a pas mal évolué. Nous sommes désormais nombreux à travailler des journées voire des semaines entières à domicile, sans voir un seul collègue. Mais plus les mois passent, plus la lassitude des vidéoconférences s’installe. Ras-le-bol de Zoom, Teams, Skype et les autres. C’est statique, c’est poussif, on ne s’entend pas, bref ce n’est pas très convivial. Gilles Quoistiaux a exploré les options à ces plateformes, que diriez-vous de voir vos collègues par hologramme ?

 

Des réunions virtuelles avec des hologrammes

C’est une start-up américaine qui le développe. Cette start-up s’appelle Spatial, en début d’année elle a levé 14 millions de dollars. Elle propose de faire venir vos collègues chez vous. L’idée ce n’est pas de les téléporter physiquement comme dans le film la Mouche. L’idée, c’est d’organiser des réunions virtuelles avec les hologrammes de vos collègues.

 

 

Comment fonctionne ce système d’hologrammes ?

Une option c’est d’utiliser un casque de réalité virtuelle. Ce n’est pas l’option "la plus dingue" car ces casques sont assez assez encombrants et épuisants. Finalement, c’est juste un écran placé très près de vos yeux. La deuxième option est plus intéressante, elle utilise la réalité augmentée. La réalité augmentée permet de faire apparaître des objets ou des personnages virtuels dans votre environnement immédiat. C’est l’exemple du jeu Pokemon Go. Ici, pour faire apparaître vos collègues dans votre salon, il faudra porter des lunettes connectées, comme les Hololens de Microsoft.

 

Un Google de la réalité augmentée

Le système est encore à l’état de prototype. On peut voir des vidéos de démonstration sur leur site Internet. C’est plutôt bien fait. Ce qui est intéressant, c’est qu’avec ce procédé on peut imaginer une réunion plus interactive. Avec la réalité augmentée, on peut intégrer une sorte de tableau partagé, on peut coller des post-it virtuels sur le mur du salon. On peut diffuser des vidéos, s’échanger des documents. En fait les concepteurs du projet le présentent comme le Google Docs de la réalité augmentée.

 

Ce système est-il vraiment plus convivial que les réunions Skype ou Zoom ?

Ce qui est positif, c’est le côté interactif et la présence des collègues dans un espace en trois dimensions.

C’est quand même beaucoup plus immersif qu’une conversation avec un écran divisé en 12 fenêtres.

Donc on interagit bien avec ses collègues, mais par contre ils sont présents non pas physiquement mais sous la forme d’un avatar. Et on n’est pas dans un jeu vidéo, donc les graphismes ne sont pas hyper réalistes.

L’avatar bouge ses lèvres quand votre collègue parle mais par rapport à une réunion Zoom ou Skype, on perd les expressions du visage, on perd toute la communication non verbale. Donc pour que ce système soit vraiment performant, il faudra probablement attendre un saut technologique dans les lunettes connectées, qui sont encore balbutiantes, mais aussi dans les logiciels qui créent les hologrammes. Donc en attendant, on devra continuer à utiliser Zoom, Skype et les autres. Pour notre plus grand plaisir.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK