Matin Première

Télé : les vieilles séries sont de retour

C’est avec les vieilles gamelles qu’on fait les meilleures soupes. Les sociétés de streaming le savent très bien avec la mise en ligne de nombreuses séries cultes sur leur plateforme. Himad Messoudi s’est replongé dans les séries cultes de notre siècle et vous propose sa liste des classiques à revoir !

Lorsqu’on s’appelle, au hasard, Netflix ou Prime vidéo, on souhaite offrir le plus de contenus possible. Outre les contenus exclusifs, les plateformes achètent des séries et une vraie tendance se dégage. Historiquement, c’est plutôt Prime qui proposait de veilles séries de catalogues, mais Netflix l’a rejoint sur ce créneau et voilà plein de contenus qui pourraient intéresser un nouveau public. Et ça prépare également, c’est important, le manque de nouvelles séries dans les mois à venir, avec l’impact sur les tournages du coronavirus.

 

 

1. Le prince de Bel-Air

C’est sur Amazon Prime, un classique des sitcoms. On a revu quelques épisodes et j’ai été positivement surpris par un certain nombre de scènes, évidemment, censées être rigolotes mais qui résonnent drôlement aujourd’hui. Vous vous souvenez de Jazz, le pote un peu idiot de Will Smith ? ll est invité à témoigner lors d’un procès et lorsqu’il doit prêter serment et qu’un officier armé s’approche, Jazz garde les bras en l’air et il dit " je ne baisse pas les bras, le policier risque de me tuer ". Des rires retentissent, mais on ne rigole pas, et à l’époque, on trouvait ça drôle. 30 ans plus tard, les vannes restent très bonnes.

2. H

Facile aussi. H, comédie de la grande époque de Canal. Jamel Debbouze, Eric et Ramzy. Qu’est-ce qu’on a ri à l’époque. Curieux d’y jeter un œil, c’est dispo demain sur Netflix.

3. The X-Files

La série typique qu’on a envie d’enchaîner jusqu’à plus soif. Y a quelques années, j’avais revu en intégralité la série et elle passe mieux quand on peut l’enchaîner sans attendre le bon vouloir du diffuseur de l’époque. Série mythique, qui a duré trop longtemps, sous pression de la Fox. Mais qui n’a pas tant vieilli que ça, quand on arrive à la saison 3, 4. Skinner, le fumeur, mythique, c’est le mot. Et les 11 saisons y sont.

4. The Office.

C’est la version américaine d’une série anglaise du même nom signé Ricky Gervais. Cette série, je ne l’avais jamais vue et j’ai profité du confinement pour la regarder. Et, il faut bien l’admettre, quelle claque. Je vous l’explique en deux mots : nous sommes dans un bureau qui vend du papier aux entreprises et on suit le groupe d’employés dirigés par un chef tantôt complètement à côté de la plaque, tantôt, touchant, en tout cas, assez drôle, la plupart du temps sans le vouloir. C’est tourné comme un faux documentaire et c’est à tomber tellement c’est drôle, et gênant. Et drôle et gênant. C’est à voir sur Prime vidéo.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK