Matin Première

"Nous sommes tous devenus des employés bénévoles pour Google"

"Nous sommes tous devenus des employés bénévoles pour Google"
"Nous sommes tous devenus des employés bénévoles pour Google" - © Leon Neal - Getty Images

Google propose son service de galerie photos en ligne : Google Photos. Depuis quelques jours, Google propose une nouvelle option qui peut sembler anodine. Google Photos propose désormais à ses utilisateurs de l’aider à être plus performant, plus pratique, plus utile, plus personnalisé. Si vous acceptez, vous allez pouvoir entraîner l’intelligence artificielle de reconnaissance d’objets créée par Google. Pour qu’elle devienne encore plus douée qu’aujourd’hui.

 

Comment l’utilisateur va-t-il "aider" cette intelligence artificielle ?

 

C’est tout simple. Google va vous demander d’annoter vos photos. Par exemple, vous allez pouvoir indiquer pendant quelles fêtes ou pendant quelles vacances vos photos ont été prises. Si vous avez une jolie photo de votre repas de famille 2019 autour d’une bûche de Noel, vous allez cocher la case Noël, c’est logique. Google vous demande aussi d’identifier ce qui est le plus important sur une photo. Donc si on reprend le même exemple : vous devrez dire si c’est vous, la bûche, le sapin ou votre belle-mère.

 

 

A quoi vont servir toutes ces informations ?

 

Pour un être humain, et encore plus pour la personne qui a pris la photo, c’est une tâche extrêmement facile. Vous savez au premier coup d’œil si c’est une fête d’anniversaire ou une fête d’Halloween. Et vous avez une idée assez précise du sujet principal de la photo.

Mais pour une intelligence artificielle, c’est beaucoup moins évident. Pour y arriver, ce programme informatique très élaboré doit d’abord ingurgiter des quantités astronomiques de données sur Noël, sur Halloween, sur les fêtes d’anniversaires. Ces données doivent être fiables. Et pour avoir une source fiable de données, rien de tel qu’un être humain.

 

 

Comment nous sommes devenus des stagiaires de Google (non rémunérés)

 

C’est un programme volontaire, vous n’êtes pas du tout obligé d’y souscrire. Mais les géants du Net ont pas mal d’idées, vous le savez. Ils ont déjà créé des programmes qui nous font bosser à notre insu, au profit de leur intelligence artificielle. Vous en avez probablement déjà utilisé.

Humain ou robot ?

Vous voyez ces processus d’authentification en ligne qui servent à démontrer que vous êtes un humain et pas un robot ?

Dans certains cas, on vous demande d’identifier, parmi une sélection de photos, celles qui contiennent une voiture, une maison ou un passage piéton. Ça sert effectivement à démontrer que vous n’êtes pas un robot. Mais, et ça vous ne le saviez peut-être pas, ça nourrit aussi la machine, l’algorithme de reconnaissance d’images de Facebook, de Google et des autres.

C’est une façon assez subtile de nous faire travailler à l’amélioration de ces intelligences artificielles. Finalement, quelque part on est tous un peu des stagiaires de Google. Non rémunérés évidemment.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK