Matin Première

"Love me or leave me", la chanson de Nina Simone qui rend hommage à son maître JS Bach

Nina Simone se destinait à une carrière de pianiste classique. La vie en a décidé autrement, c’est le jazz qui fera sa renommée. Cependant, dans certaines de ses chansons comme Love me or leave me, Nina Simone imite le style de celui qu’elle considère comme son maître, JS Bach.

 


En 1939, Nina Simone qui s’appelle alors Eunice Kathleen Waymon se passionne pour la musique dite classique. Elle restitue d’oreille ce qu’elle entend et improvise avec une facilité déconcertante. Les cours de piano commencent avec leur indispensable rigueur. Eunice entre en contact avec Jean-Sébastien Bach et l’une des pièces maîtresses du répertoire, le monument redouté et obligé de tout pianiste, les préludes et fugues du Clavier bien tempéré.

Bach m’a donné envie de consacrer ma vie à la musique. Il est parfait sur le plan technique. Lorsque vous jouez du Bach, il faut comprendre que c’est un mathématicien. Chaque note que vous jouez participe d’un tout cohérent. Elles s’additionnent jusqu’à atteindre un point d’orgue, comme les vagues de l’océan qui grossissent, jusqu’à ce que la tempête éclate. Chaque note que vous jouez est connectée à la suivante. Chacune doit être exécutée parfaitement. Sinon, l’effet général est perdu. Une fois que j’ai compris Bach, je n’ai jamais voulu devenir autre chose qu’une concertiste classique.

confie Eunice qui est refusé au concours d’entrée du prestigieux Curtis Institute. Elle prend alors le pseudonyme de Nina Simone, joue dans des bars et commence à se faire connaître comme musicienne de jazz.

Lorsqu’elle enregistre son premier album en 1958, elle grave la chanson " Love me or Leave me " au milieu de laquelle elle improvise dans le style du maître baroque.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK