Matin Première

Le Journal des Solidarités : les start up s'engagent

Journal des Solidarités : les start up s'engagent
Journal des Solidarités : les start up s'engagent - © StartUpVie

Ces derniers jours, plusieurs belles initiatives se mettent en place pour faire face à la crise sanitaire traversée en Belgique et au confinement imposé. Chaque matin, Sophie Brems relaie donc ces élans de solidarité, ces actions citoyennes qui permettent à chacune et à chacun de mettre la main à la pâte à son échelle au cœur de cette situation exceptionnelle. Aujourd’hui, les initiatives émanent de start up qui s’engagent également dans cette lutte solidaire.

Plateforme solidaire

Si dans l’imaginaire collectif les start up donnent l’impression d’être peuplées de geeks travaillant dans leur bulle, 80 d’entre elles ont pourtant décidé de se fédérer sur une même plateforme. StartUpVie rassemble des services et initiatives solidaires en période de crise sanitaire et de confinement. À titre d’exemple, ListMinute propose gratuitement de mettre en relation divers prestataires avec des personnes isolées, des seniors et même le personnel soignant. Neveo permet de créer facilement des albums photos à envoyer régulièrement aux grands-parents et offre deux mois gratuits. Quant à l’application Pixy, elle aide les familles à organiser les différentes tâches ménagères. Rendez-vous sur www.StartUpVie.co pour contacter les start up.

Un soutien psychologique aux soignants

Une psychologue bruxelloise a eu l’idée de lancer une plateforme pour venir en aide et offrir un soutien psychologique au personnel soignant qui travaille sans relâche, stressé, fatigué, sous pression. Via www.PsyForMed.com, des psychologues bénévoles répondent aux questions ou se tiennent à l’écoute des soignants, par téléphone ou vidéoconférence. Des plages horaires ont été créées pour recevoir les appels des infirmiers, ambulanciers ou médecins et plus de 1000 praticiens reconnus y ont déjà proposé leurs services.

Smartphone pour tous

En temps normal, la société SmartWorld se charge de reconditionner les vieux téléphones pour leur donner une seconde vie et les revendre via le circuit court. Aujourd’hui, la start up a décidé de donner gratuitement des smartphones aux personnes âgées dans les maisons de retraite. Les résidents recevront un téléphone utilisable avec une carte SIM et des applications telles que WhatsApp ou Skype déjà installées, de sorte qu’ils puissent rester en contact avec leurs proches.

Se déplacer gratuitement

La start up Billy Bike, installée à Bruxelles, met ses vélos gratuitement à disposition pour le personnel médical et paramédical, mais aussi pour les pharmaciens, les pompiers, les policiers et le personnel des supermarchés. Ils recevront tous 500 minutes gratuites pour se déplacer en vélo électrique.

Si vous prenez connaissance d’élans de solidarité autour de vous, que vous organisez quelque chose ou que vous prévoyez de développer des actions citoyennes, une seule adresse : ensemble@rtbf.be.

(Ré)écoutez le Journal des Solidarités de Sophie Brems

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK