Matin Première

"L.A. Woman" : le dernier album des Doors qui sonne si "frais"

Il y a 50 ans, Jim Morrison était retrouvé inanimé dans la baignoire de son appartement parisien, il avait officiellement succombé à une crise cardiaque le 3 juillet 1971. Quelques mois auparavant, les Doors sortaient leur dernier album qui fête également ses 50 printemps, L.A. Woman.


Il y a 50 ans, Jim Morrison était retrouvé inanimé dans la baignoire de son appartement parisien, il avait officiellement succombé à une crise cardiaque le 3 juillet 1971. Quelques mois auparavant, les Doors sortaient leur dernier album qui fête également ses 50 printemps, L.A. Woman.

L’album, qui renoue avec les racines blues du groupe s’enregistre durant une période trouble. Jim Morrison a été jugé et condamné pour indécence et exhibitionnisme. En outre, dans le contrat qui lie les Doors à leur maison de production,  ils sont obligés de livrer un dernier disque. Mais les tensions sont présentes. Les Doors se rendent alors dans une maison près de la plage et ils financent eux-mêmes l’album et qu’ils coproduisent avec l’ingénieur du son Bruce Botnik. 

Toutes les chansons ont été enregistrées en direct, avec un minimum de retouche. " C’est pour cela qu’il sonne si frais ", expliquera par la suite Ray Manzarek, le pianiste des Doors. 

 

 

Réécouter cet épisode du podcast "Les temps chantent"

Les temps chantent nous plongent en musique dans une époque qui fait encore écho aujourd’hui. Cécile Poss se penche sur le contexte de création d’une chanson, les paroles d’un titre qui collent encore aujourd’hui à l’actualité ou une période de l’histoire illustrée par les musiques composées à ce moment-là.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK