Matin Première

Emploi, consommation, alimentation : comment vivrons nous en 2050 ?

Nous sommes projeté dans une utopie en 2050. Un monde alternatif où tout a été fait pour limiter les gaz à effet de serre. Le dérèglement climatique est évité. A quoi pourrai ressembler notre quotidien dans ce monde ?

Eden vert ou âge de pierre ? Partons à la découverte de ce possible. Un futur presque parfait est une série proposée par Anaïs Stas.

Quelle mobilité en 2050 ?

Le secteur de la mobilité est le plus grand pourvoyeur de gaz à effet de serre ? En 2050, les transports carbonés se sont effacés. Les trasports en commun se sont ils imposés ? Les mobilités actives se sont elles développées ? Les véhicules se sont ils adaptés ?

2050, vers quel habitat ?

Nos logements seront-ils plus petits ? Il y a fort à penser que nous irons vers des maisons plus petite, qui accueilleront plusieurs familles. 

Les logements devront être plus adaptés aux usages. Tout un programme.

2050, vers quelle alimentation ?

Les circuits courts devraient prendre de l'importance. On retrouvera des saveurs que l'on ne connaissait plus. On devrait avoir une grande diversité saisonnière. Les politiques commerciales devront s'adapter.

Alors exit les plats préparés et les snacks ?

2050, vers quelle consommation ?

Notre consommation effrénée se heurte aux ressources de notre planète. En 2050, on achèterait moins et on garderait nos objets plus longtemps. 

Il faudra aussi se poser la question du numérique. Il faudra probablement limiter les échanges qui sont très énergivores.

Quel emploi en 2050 ?

Nos emplois vont ils changer en 2050 ? On fonde beaucoup d'utopies sur le télétravail. Mais il reste beaucoup de questions. Contrairement à ce que l'on croit, il est très couteux sur un plan environnemental. 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK