Matin Première

"An open letter to NYC", ode à la résilience de New-York

Dans leur chanson An open letter to NYC, les Beastie Boys célèbrent cette ville qu’ils adorent mais aussi et surtout ils souhaitent faire passer un message de paix et de tolérance malgré les attentats terroristes du 11 septembre.


Suite aux attentats du 11 septembre, plusieurs artistes se sont mobilisés dont les Beastie Boys, ce groupe de hip hop composé de 3 musiciens Adam Yauch, Mike Diamond et Adam Horowitz qui confiait : " Nous étions inquiets à cause de la violence et de ce qui pourrait arriver en Amérique. Peur que les gens réagissent violemment à ce qui se passait. Et nous ce que nous voulions, c’était que les gens soient unis et s’entraident. " C’est la tolérance et l’union qui seront au cœur de leur titre An open Letter to NYC qui parait en 2004 sur l’album To the 5 Borough. Hymne à la paix, cette chanson se veut aussi une ode à la ville de New York qui se marque non seulement dans les paroles mais aussi plus subtilement, par la musique.

 

Les temps chantent nous plongent en musique dans une époque qui fait encore écho aujourd’hui. Cécile Poss se penche sur le contexte de création d’une chanson, les paroles d’un titre qui collent encore aujourd’hui à l’actualité ou une période de l’histoire illustrée par les musiques composées à ce moment-là.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK