Matin Première

Amazon va ouvrir ses propres salons de coiffure

Amazon, le site d’e-commerce se lance dans la coiffure et là pour le coup, il ne s’agira pas d’un business en ligne. Le géant du web est décidé à ouvrir des vrais salons de coiffure, des "Amazon Salon".

 

Le tout premier va ouvrir ses portes à Londres. Il s’agit d’un vrai salon de coiffure, avec des vrais coiffeurs professionnels. Mais évidemment, avec un concept orienté vers le numérique. On va pouvoir tester toute une série d’outils technologiques liés à la beauté, au bien-être. C’est ce qu’on appelle la beauty tech.

 

Quel genre d’applications seront présentées dans ce nouveau salon de coiffure ?

Ce sont surtout des applications de réalité augmentée. Il y aura des tablettes mais aussi des miroirs connectés dans lesquels les clientes et les clients pourront s’admirer, mais surtout tester de nouveaux looks. La réalité augmentée, c’est comme un filtre Snapchat ou Instagram. Ici, le but n’est pas de se mettre un collier de fleurs, une bouche arc-en-ciel ou de se transformer en licorne. L’idée c’est d’essayer en direct, sur un écran, différentes coupes de cheveux. On pourra y expérimenter un nouveau style capillaire, ou pourquoi pas une petite couleur sans risque, en mode virtuel. Et si ça vous plaît, la coiffeuse ou le coiffeur en chair et en os s’occupera de vos vrais cheveux.

 

Coiffer et puis vendre au passage

 

Amazon, c’est le plus grand site de commerce en ligne au monde. Le but est aussi de vendre quelques produits. Amazon va tester une autre technologie, qui s’appelle le point and learn. Le salon va exposer toute une série de produits de soins pour les cheveux. Il suffit de pointer son index sur un shampoing pour voir apparaître toutes ses caractéristiques sur un écran. Et évidemment si vous voulez l’acheter vous pouvez passer par l’application Amazon. Le but c’est surtout de tester cette technologie du point and learn.

 

Est-ce qu’Amazon a de vraies ambitions dans la coiffure ?

 

On a quand même vu Amazon s’intéresser à certains autres secteurs du commerce physique. L’entreprise a ouvert des librairies, des supérettes, elle a même racheté une chaîne de magasins bio. Avec de vraies ambitions de percer dans le commerce traditionnel. Mais on imagine mal Amazon ouvrir des milliers de salons de coiffure. Ici, c’est plutôt un lieu d’expérimentation technologique.

 

Le marketing par l’expérience

 

Il y a un côté gadget, expérience, qui pourrait plaire à certains clients. Mais ça pose aussi quelques questions. La réalité augmentée utilise la technologie de la reconnaissance faciale. C’est une technologie dans laquelle Amazon est assez avancée. Ça signifie qu’Amazon est capable de recueillir des données personnelles, comme votre visage. L’entreprise va pouvoir aussi analyser votre comportement de consommateur, le lier à votre historique de navigation et d’achats sur Internet. Pour un site de commerce en ligne, mieux connaître les habitudes des consommateurs, c’est crucial. Bref, finalement, l’expérience, c’est peut-être surtout Amazon qui la fait, sur ses clients.

Réécouter la chronique de Gilles Quoistiaux dans les décodeurs de Matin Première !

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK