Les Terrasses francophones

Agriculture: des paysans hors circuits

Émission du 26/07 - 19:00
INTERCEPTION - Agriculture: des paysans hors circuits
L'été dernier, deux conflits majeurs ont opposé des agriculteurs à des groupes commerciaux, Lactalis (le lait) et Carrefour (la viande). Le prix d'achat est au cœur des revendications.
Il y a d'abord eu en août, le bras de fer entre Lactalis, le plus grand groupe laitier européen, et les producteurs. Après le blocage de plusieurs sites de la société, les agriculteurs ont obtenu au final une hausse du prix du lait à la tonne. Il y a eu ensuite un conflit entre les producteurs de viande et le groupe Carrefour. Là encore, le prix d'achat est au cœur des revendications.
Ces deux mouvements de contestation montrent à quel point l'agriculture est dépendante de ces groupes, grossistes ou grande distribution. C'est précisément pour se délivrer de ces intermédiaires que la vente directe connait une embellie. Selon les derniers chiffres (mais ils datent de 2010), un producteur sur cinq vend une partie de sa production, directement aux consommateurs.

Dans une époque marquée par les scandales alimentaires, la vente en circuit court permet de rétablir le lien et la confiance entre les deux acteurs principaux de la chaine de consommation.
Si elle parait séduisante, cette nouvelle forme de vente implique aussi de penser le métier différemment. Il ne s'agit plus seulement de cultiver, mais aussi de transformer les produits, les emballer, les promouvoir et les vendre via une plateforme sur internet, à la ferme, ou en magasin.
Ce mode de distribution est-il l'avenir d'une agriculture, dans l'impasse économique et sanitaire ?
C'est en tout cas devenu en quelques années seulement un modèle qui distille des valeurs, autres que celles dictées par les lois du marché.

Littering: peut-on remettre la Suisse propre en ordre?
Les incivilités préoccupent les villes en Suisse. En particulier lelittering qui consiste à abandonner ses déchets dans l'espace public. Car cet océan de déchets a un coût: entre 200 et 300 millions de francs par an, selon les études, dont une grande partie à charge des collectivités publiques.
Chargement ...