Les Podcasts de La Première

Jim Morrison - Les Doors ont un guitariste : Robby Krieger (Episode 7)


Après l’échec de la première démo du groupe et le départ des deux frères de Ray, les Doors ne sont plus que trois. Toi Jim, Manzarek et Densmore. Mais Densmore connait un jeune guitariste qui pourrait vous rejoindre. Il s’appelle Robby Krieger, il n’a que 19 ans, il ne joue de la guitare que depuis peu de temps mais c’est un phénomène. John Densmore a déjà joué dans un groupe avec lui. Il l’invite à une de vos répétitions. Vous vous mettez à jouer " Moonlight Drive " et le jeune Robby fait quelque chose d’étonnant. Il glisse un goulot de bouteille brisée autour de l’auriculaire de sa main gauche et le fait glisser le long des cordes du manche de sa guitare.

L’effet est saisissant ! Tu es très impressionné, Jim. Un peu trop même. Tu veux entendre ce son sur toutes les chansons du groupe. Ce ne sera pas le cas mais, à peine arrivé, Robby Krieger venait déjà de marquer son empreinte sur la musique des Doors.

Robert Alan Krieger et son frère jumeau naissent le 8 janvier 1946 à Los Angeles. Leur père est architecte et la famille est plutôt à l’aise financièrement. Le jeune Robby est plutôt turbulent durant son adolescence. Il fume des joints très tôt et se fait arrêter pour être entré par effraction dans une école en construction. C’est une de ses mauvaises fréquentations qui lui fait découvrir la guitare. Robby a déjà 17 ans. Il s’entraîne sur la guitare de son ami et se rend compte qu’il est plutôt doué. A 18 ans, il achète sa première guitare et se passionne pour… le flamenco.

Robby fonde ensuite un jug band, un groupe qui fait de la musique à partir d’instruments bricolés, comme les vieux groupes de musiciens noirs du Kentucky et du Tennessee.

Krieger s’inscrit à l’université en psychologie mais c’est surtout la musique qui l’intéresse. Il se voit bien devenir prof de flamenco plus tard. JUsqu’au jour où il assiste à un concert de Chuck Berry. Ce jour-là, il tombe amoureux de la guitare électrique de Berry et se met à jouer du rock and roll. Il change d’option à l’unif, s’inscrit en physique et se met surtout à étudier le sitar.

C’est à ce moment qu’il rejoint les Doors avec son goulot de bouteille, son bottleneck.

Vous êtes quatre maintenant, quatre jeunes gens qui répètent dans le garage des Manzarek, chez les Krieger puis dans une petite maison sur la plage où vivent Ray Manzarek et sa compagne Dorothy. Vous passez la journée à développer vos propres chansons sur tes paroles, Jim. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut d’autres textes. Un jour, tu demandes aux trois musiciens d’écrire aussi leurs propres textes. Le lendemain, tu reviens avec une petite chanson de 3 minutes qui parle de la fin d’une histoire d’amour. Tu l’appelles " The End ".

Robby Krieger vient lui avec deux nouvelles chansons. Il y en a une sur un gars qui demande à sa copine de lui faire l’amour deux fois de suite avant qu’il s’en aille. Elle s’appelle " Love Me Two Times ". L’autre n’est pas finie. Il lui manque une introduction et quelques vers mais elle a quelque-chose. Krieger s’est inspiré de la chanson des Rolling Stones " Play with Fire ". Il l’a appelée " Light My Fire ".

Ray Manzarek improvise une introduction inspirée de Bach, tu ajoutes des vers étranges où il est question de " bûchers funéraires " et la chanson est terminée.

Nous sommes au début de l’année 1966. Les Doors sont quatre. Vous disposez d’une série de morceaux originaux. Il ne vous reste plus qu’à vous faire connaître du public. 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK