Les Podcasts de La Première

Jim Morrison - Elektra (Episode 10)


Eté 1966. Les Doors sont le groupe officiel de la prestigieuse boîte de nuit de Los Angeles, le Whisky a Go Go. C’est Ronnie Haran qui vous a remarqués au London Fog quelques mois plus tôt. C’est encore elle qui va vous permettre d’entrer en contact avec la maison de disques Elektra et son fondateur Jac Holzman.

Holzman est né en 1931. Il a donc 35 ans à l’été 1966. Il fondé sa maison de disques avec un copain de collège en 1950. Il choisit le nom d’Elektra comme Electre, une des sept sœurs pléiades de la mythologie grecque. Au début, Elektra se concentre sur des disques de musique folk et remporte quelques succès avec des artistes comme Judy Collins.

Mais au milieu des années 60, Jac Holzman sent qu’il se sent quelque-chose dans la nouvelle scène musicale américaine, celle qu’on va appeler la musique psychédélique. Il signe des contrats avec le Paul Butterfield Blues Band de Chicago.

Il engage aussi le groupe de Los Angeles " Love ".

Le chanteur de Love, Arthur Lee, a déjà parlé des Doors à Jac Holzman. Mais c’est Ronnie Haran qui propose à Holzman de venir au Whisky pour vous écouter en concert. Il n’est pas convaincu tout de suite par votre groupe. Mais il revient vous voir. Et un soir, le 13 août 1966, vous jouez " Alabama Song ", un extrait de l’opéra " Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny " de Kurt Weill et Bertolt Brecht. Et Holzman tombe sous le charme !

 

Vous quatre, des jeunes Californiens, vous faisiez danser des adolescentes dans une boite de nuit avec une chanson vieille de 40 ans. Pour Holzman, ce mélange de rock et de cabaret est d’une modernité inouïe.

Holzman décide de faire venir un producteur new-yorkais à Los Angeles pour vous évaluer. C’est Paul Rothchild, 30 ans. Il a produit l’album " East-West " du Paul Butterfield Blues Band pour Elektra et il vient juste de sortir de prison. Il a été enfermé 8 mois pour possession de marijuana. Rothchild n’est pas impressionné par les Doors. Au début. Il vous trouve même horribles. Mais différents des autres groupes. Il reste un set de plus. Et là, il vous trouve brillants. Il pousse même Holzman à vous faire signer un contrat d’enregistrement et il accepte de devenir votre producteur.

Vous entrez très vite en studio à Los Angeles, aux Sunset Sound Studios, avec un jeune ingénieur du son, Bruce Botnick. Vous enregistrez une première chanson au milieu du mois d’août 1966. C’est " Indian Summer ", une chanson d’amour que tu as écrite, Jim. L’aventure des Doors en studio vient de commencer.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK