Les Podcasts de La Première

Jim Morrison - Absolutely Live (Episode 32)


Cher Jim,

1970 est une année qui s’annonce plus calme pour les Doors. Tu a pris du plaisir à enregistrer l’album " Morrison Hotel " sorti au mois de février. Il grimpe à la 4ème place des classements, ce qui est mieux que le précédent. Les concerts reprennent partout dans le pays. Que du positif, donc. Sauf que tu devras faire face à ton procès suite au concert de Miami. Le procès débutera au mois de juillet. Et tu dois en plus comparaître dans le cadre d’un autre procès. Une autre affaire grave. Très grave.

Le 11 novembre 1969, tu prends un avion en direction de Phoenix pour aller assister à un concert des Rolling Stones. tu ne pars pas seul. Tu es accompagné notamment par un de tes amis de beuverie, Tom Baker, un acteur de la bande d’Andy Warhol. Et Tom Baker est soûl dans l’avion. Il insulte les hôtesses, il leur demande de servir plus vite, il leur lance même des cacahuètes et des petits savons. Le capitaine de l’appareil doit intervenir trois fois pour calmer le passager. Tu es soûl toi aussi, tu ris bêtement aux blagues de Baker mais tu n’y participes pas.

A l’atterrissage à Phoenix, Baker et toi êtes arrêtés par la police et le FBI. Les accusations sont graves : ébriété, comportement désordonné et surtout interférence avec l’équipage d’un avion, un crime fédéral passible de 10 ans de prison ! Vous passez la nuit en prison et vous êtes libérés le lendemain contre une caution de 2500 dollars chacun. Mais il y aura un procès. Et tu n’avais pas besoin de ça.

Le procès commence le 26 mars 1970, quelques semaines après la sortie de l’album " Morrison Hotel ". Tu t’y présentes confiant. Après tout, tu n’as absolument rien fait lors du vol au mois de novembre. Mais au début du procès, mauvaise surprise. C’est toi qu’une hôtesse accuse d’avoir dérangé le vol. Tom Baker est innocenté et tu es reconnu coupable d’agression. En fait, l’hôtesse a confondu les deux passagers. Le juge finira par s’en rendre compte et t’acquittera finalement le 20 avril 1970. Mais tu as eu chaud, Jim.

Trois mois plus tard, au mois de juillet, Elektra publie le premier album live des Doors. Celui qui est censé renflouer les caisses de la maison de disques. Il s’intitule " Absolutely Live ".

 

Alors oui, tout est absolument en live. Mais non, ce n’est pas un vrai concert des Doors. Le producteur Paul Rothchild a reconstitué un concert idéal en regroupant 11 chansons enregistrées lors de 12 concerts différents. On y retrouve beaucoup de morceaux inédits en album, on n’y trouve pas les grands succès des Doors mais il y a de grands moments rock comme cette introduction de Break On Through enregistrée à Detroit avec ses images macabres de chats et de rats morts qui sucent le sang des jeunes hommes pour les faire jouir.

Ou la première version complète de la " Célébration du Lézard " immortalisée dans la salle de l’Aquarius à Los Angeles.

Et tu es charmeur, Jim, enjoué, de bonne humeur dans ce montage artificiel. Tu rigoles même de ce qui s’est passé à Miami quand tu annonces un traitement spécial aux spectateurs.

Le double 33 tours original sort donc au mois de juillet 1970. Et tu n’es pas content de la pochette. A l’origine, elle devait montrer le groupe de dos photographié sur la scène de l’Aquarius. Mais la maison de disque trouvait le concept peu accrocheur. Alors, elle a ajouté, sans rien dire une gigantesque photo de toi prise à l’Hollywood Bowl deux ans plus tôt. Sur la photo du groupe de dos… Pas très élégant. Tu n’as pas apprécié.

Sous le ciel de Paris

Heureusement pour Elektra, tu es loin à ce moment-là. Tu es parti en vacances à Paris avec Leon Bernard, le responsable des relations publiques des Doors. Tu passes quelques jours à l’hôtel Georges V. Tu visites la tombe de Napoléon, les catacombes et le quartier de Montmartre. Tu envisages sérieusement de t’installer à Paris dans les prochains mois pour y écrire et absorber la culture française. C’est décidé. Tu reviendras à Paris.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK