Les Éclaireurs

A taaable !!!!!!!!!!!

Ce samedi 3 avril 2021, les trois invité.e.s de Fabienne Vande Meerssche (@fvandemeerssche) dans LES ECLAIREURS font partie de l’équipe du CGH, Centre de Gastronomie Historique : la trésorière Marie de Wit, archéologue spécialiste de la Grèce Archaïque  ; la webmaster Rachel Maufroy, historienne et archiviste, spécialisée en Histoire de l’alimentation & le vice-président Pierre Leclercq, historien de l’alimentation et collaborateur scientifique à l’ULiège.  

 

DIFFUSION : samedi 3 avril 2021 à 13h10’

REDIFFUSION : dimanche 4 avril 2021 à 23h10’

Le Centre de gastronomie historique

Le Centre de Gastronomie Historique (CGH) organise depuis 1998 des activités telles que formations, conférences, dégustations, banquets historiques, …   La nouvelle équipe, dont font partie nos invité.e.s Marie de Wit, Rachel Maufroy et Pierre Leclercq, veut donner une nouvelle impulsion au Centre de Gastronomie Historique avec la création du Pôle de Recherche en Histoire de l’Alimentation (PRHAlim),  centre de recherche dont l’objectif est de réunir, collecter et cataloguer tous les documents concernant le sujet de l’alimentation édités ou distribués en Belgique pour les rendre accessibles aux chercheurs, étudiants et à tout qui s’intéresse à l’histoire de l’alimentation.

Les recherches menées au PRHAlim permettront de répondre à travers l’histoire à des problématiques actuelles environnementales, sociétales et alimentaires.

 

Dans ce cadre, la présence des fonds de la Bibliotheca Gastronomica au CGH à Bruxelles prend tout son sens.

Un crowdfunding été lancé pour racheter l’ensemble de la Bibliotheca Gastronomicasituée dans la commune de Hermalle-sous-Huy, la transporter et l’installer au cœur de Bruxelles.

Pour les informations sur le crowdfunding, Cliquez ici

Les fonds de la Bibliotheca Gastronomica ont été rassemblés au cours des 30 dernières années par Nicole Hanot et Charles-Xavier Ménage. Ces derniers ont collecté 15 000 ouvrages des 19e et 20e siècles en rapport avec la cuisine, la pâtisserie, la confiserie, l’économie domestique, le savoir-vivre, les boissons, le tabac, l’agriculture, l’horticulture et le commerce. Notons qu’une partie de la somme récoltée par l’opération de crowdfunding lancée par le CGH sera versée à l’ASBL la Rawète pour assurer la restauration de la ferme castrale de Hermalle-sous-Huy où fut, à l’orgine, installée la Bibliotheca Gastronomica.

Marie de Wit

Marie de Wit, trésorière au Centre de Gastronomie Historique, est archéologue.

Elle a étudié l'archéologie grecque à l'ULB et à l'Université d'Oxford (masters), puis entamé une thèse de doctorat à l'ULB (FNRS). Sa thèse porte sur la place du temple et de la pratique votive chez les commerçants maritimes en Méditerranée archaïque (7e - 6e siècles). Cette recherche est actuellement en pause, de même que les missions archéologiques auxquelles Marie de Wit participe  et qui sont actuellement en stand by pour cause de crise sanitaire : la fouille de la nécropole d'Itanos en Crète (une mission ULB dirigée par Athéna Tsingarida et Didier Viviers, Secrétaire perpétuel de l’Académie Royale de Belgique- qui fut notre invité dans LES ECLAIREURS le 8 février 2020, pour consulter sa notice, cliquez ici ) et une étude de la céramique d'un sanctuaire d'Apollon dans les Cyclades (Despotiko), en tant qu’indépendante, avec une autre chercheuse (Dr Isabelle Algrain).

Passionnée de cuisine et très intéressée par l'exercice de rendre un contenu riche et rigoureux d'un point de vue scientifique accessible au plus grand nombre, Marie de Wit a rejoint le Centre de Gastronomie Historique en tant que trésorière. Avec Rachel Maufroy, elle est particulièrement impliquée dans la gestion et la communication de la campagne de crowdfunding.

Si les activités du CGH s’orientent principalement aujourd’hui sur le patrimoine culinaire belge des siècles derniers, Marie de Wit envisage, avec Juliette Rodrique, spécialiste de l'époque romaine, d’intégrer dans les activités de recherches et de diffusion du Centre, des activités touchant à l’alimentation et la gastronomie durant l'Antiquité !

Comme chacun.e des 7 membres de  la jeune équipe, Marie de Wit propose un podcast -diffusé depuis le 1er avril 2021- sur la plateforme du Centre de Gastronomie Historique ; Marie de Wit y évoque l'apport de la céramologie pour l'histoire de l'alimentation (transport, préparation, consommation de nourriture), en l’occurrence en ce qui concerne sa période de prédilection , la Grèce archaïque.

 

Pour accéder aux podcasts du Centre de Gastronomie Historique, cliquez ici.

Rachel Maufroy

Rachel Maufroy est historienne et archiviste et webmaster au Centre de Gastronomie Historique.

Passionnée de cuisine, elle s’est spécialisée en histoire de l’alimentation pendant ses études à l’ULB en faisant notamment deux Erasmus à Bologne où elle a pu suivre les cours donnés par l’historien de l’alimentation Massimo Montanari. Elle a ensuite réalisé un mémoire sur l’entrée du chicon dans l’alimentation belge. Dans cette recherche, Rachel Maufroy a tenté de comprendre la place qu’a pris ce légume sur les tables belges depuis sa création à Bruxelles (1825-1835) jusqu’à sa démocratisation et l’invention de fameuses recettes comme les " chicons au gratin ".

La période de prédilection de Rachel en histoire de l’alimentation est l’époque contemporaine avec un focus sur les 19e et 20e siècle.

A ce titre, l’historienne a travaillé en 2020, au Musée bruxellois du Moulin et de l’Alimentation à Evere et a participé à la création de l’exposition (toujours en cours) Food and the City nourrir la ville hier et aujourd’hui. Elle a aussi réalisé une visite guidée à Ixelles sur le thème de la production alimentaire à Ixelles.

A ce titre, l’historienne a travaillé en 2020, au Musée bruxellois du Moulin et de l’Alimentation à Evere et a participé à la création de l’exposition (toujours en cours) Food and the City nourrir la ville hier et aujourd’hui. Elle a aussi réalisé une visite guidée à Ixelles sur le thème de la production alimentaire à Ixelles.

Aujourd’hui, Rachel Maufroy est, pour l’ULB et la KULeuven, chercheuse contractuelle sur un projet belgo-américain en histoire des sciences qui se rapproche sur certains points de l’histoire de l’alimentation.

En parallèle de cette activité de recherche, Rachel Maufroy s’investit dans le Centre de Gastronomie Historique et la constitution de sa bibliothèque en tant que webmaster. Elle a notamment refait le site internet du Centre et avec Marie de Wit, elle s’occupe de la communication sur les réseaux sociaux et de la campagne de crowdfunding du CGH.

Convaincue, comme ses collègues du CGH que la Bibliothèque et les recherches menées au PRHAlim constitueront une source inestimable pour analyser les modes de vie et de consommations des individus des siècles précédents, Rachel estime aussi que c’est en développant des activités diverses et variées sur les thématiques de l’histoire de l’alimentation que l’on pourra sensibilité la population aux problèmes environnementaux et alimentaires.

Enfin, Rachel Maufroy et l’équipe du CGH considèrent qu’il serait intéressant d’inclure les différentes vagues d’immigration à l’histoire culinaire belge pour que celle-ci se sentent représenter et pour voir qu'elle a été leur influence sur la cuisine d'aujourd'hui. 

Le podcast réalisé par  Rachel Maufroy portera sur " l’entrée du chicon dans l’alimentation belge "

Pierre Leclercq

Pierre Leclercq est historien de l’alimentation, collaborateur scientifique à l’Université de Liège et vice-président au Centre de Gastronomie historique.

Pierre Leclercq est licencié en histoire à l’ULiège et mène depuis 2009 une thèse de doctorat à l’ULB. Il a également réalisé une formation en œnologie à l’IEPSCF (Dison) et une formation de Restaurateur-Traiteur à l’IFAPME (Verviers).

Auteur, conférencier et cuisinier-traiteur diplômé, il organise des reconstitutions de banquets historiques en Belgique, en France et en Suisse, ainsi que des cycles de conférences-repas, notamment à l’Archéobistrot du Préhistomuséum de Flémalle.  

Dans le premier podcast lancé par la plateforme du Centre de Gastronomie Historique, Pierre Leclercq passe en revue " Les grands mythes de l’histoire de la gastronomie " tels que l’invention de la frite, du poulet à la Marengo, en passant par les pâtes et Marco Polo ou encore la mayonnaise.

Pour écouter ce podcast cliquez ici.

Pour vous connecter à la chaîne Youtube L’histoire à pleines dents dont Pierre Leclercq est animateur,  cliquez ici.

Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles traitant de l’alimentation à travers l’Histoire. Citons notamment l’ouvrage collectif " La joyeuse entrée du prince-évêque de Liège Robert de Berghes, les 12 décembre 1557, une journée solennelle ponctuée par un somptueux banquet " qu’il a dirigé et qui a été publié en 2009 aux éditions le Livre Timperman. Plus récemment, mentionnons ses articles mensuels consacrés depuis janvier 2019 à l’Université de Liège aux grands mythes de l’histoire de la gastronomie (" l’Hochepot flamand ", le " Boulet liégeois ", " l’Escavèche ", la " Macédoine de légumes ", la " mayonnaise " ou encore, la " Pizza "…etc).

Enfin, à l’Archéobistrot du Préhistomusuem, Pierre Leclercq donnera prochainement des conférences sur l’histoire du végétarisme, du couscous et reviendra sur l’épopée transatlantique du burger.

Pierre Leclercq pourra faire bénéficier le Centre de Gastronomie Historique de son expérience en recherche en histoire de l’alimentation et en reconstitutions de banquets historiques.

Dans ses recherches actuelles, Pierre Leclercq se dirige vers une appréciation du rôle de l’alimentation dans l’évolution de la gestion du temps – individuel et de l’ensemble de la société – et du budget des ménages au cours des 150 dernières années. Cette étude a pour objectif une compréhension plus fine des modes de vie et de consommation actuels par le biais de l’histoire des révolutions agricoles et industrielles, ainsi que de l’histoire des transformations et des distributions alimentaires.

Consultez ici les articles sur Culture ULiège de Pierre Leclercq.  

Consultez aussi le site " La fabuleuse histoire de la pomme de terre frite "

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK