Les Belges du Bout du Monde

Chine : Ludivine Destrée, Ambassadrice du tourisme wallon à Pékin

Adrien Joveneau et son équipe vous emmènent en Chine à la rencontre de deux jeunes femmes : Ludivine Destrée et Shan Shan. Deux femmes aux envies d’ailleurs qui se sont rencontrées entre la terre du milieu et le plat pays. Deux univers qui s’alignent le temps d’une émission : Ludivine en direct de Pékin, et Shan Shan – originaire de la province de Shangai – avec Adrien et Milan Berckmans en studio à Bruxelles. Depuis plusieurs années, ces deux femmes ont échangé leurs deux pays : Shan Shan vit à Bruxelles et Ludivine vit près de Pékin. Egalement dans cette émission, nous redécouvrirons l’un des candidats de l’émission "The Voice Belgique" 2014 : Chun Yu-Yang. Chun est avant tout belge, mais il est récemment retourné à Taiwan et devrait découvrir la Chine continentale prochainement. Un retour aux sources qu’il attend avec impatience. Depuis son épopée musicale il y a 4 ans, Chun est devenu le visage des courses de triathlon X-terra mais continue d’enregistrer des musiques. Une interview mise en boîte par Milan Berckmans. Mais avant de se lancer dans l’émission, on jette un rapide coup d’œil à nos trois invités du jour, des destins qui se croisent, entre le tourisme, la joaillerie et les courses.

Télécharger l’émission

Elles ont échangé de pays
 

Difficile de ne pas présenter Ludivine et Shan Shan ensemble. Cette rencontre est un peu le ciment de l’émission. Une amitié née sur les bancs de l’université lors d’un Erasmus de Shan Shan en 2008 à l’ISTI (l’institut des traducteurs et interprètes) à Bruxelles.

Et puis une chose en amenant une autre, Ludivine fait le voyage inverse peu après pour réaliser un master en relations internationales à l’Université de Pékin. Lors de ce premier voyage, Ludivine tombe " amoureuse " de ce pays lointain et 300 fois plus grand que la Belgique. Mais son sentiment d’appartenance à la Belgique et à la Wallonie ne fléchit pas. Elle garde un amour profond pour la chaleur des Belges et les produits locaux. Un amour qu’elle traduit au quotidien dans son travail, puisqu’elle est ambassadrice du tourisme wallon en Chine.

De son côté, Shan Shan reste accrochée à Bruxelles malgré les différences culturelles et culinaires très fortes. Elle décide donc de s’y installer et commence à travailler. Aujourd’hui, elle est gérante d’une boutique de bijoux de luxe dans le centre. Ses clients sont principalement des… chinois ! Dans cette émission, Shan Shan nous donnera un aperçu des traditions issues de sa Région en nous racontant son mariage, il y a un an. Elle et son homme – qui travaille, lui, pour une compagnie aérienne chinoise – vivent ensemble, à Bruxelles.

 

De Woluwe à Taiwan, et bientôt vers d’autres horizons

Notre invité en plus, Chun Yu-Yang, est né à Bruxelles mais il a aussi quelques racines de l’autre côté du monde, à Taiwan. D’un papa chinois et d’une mère taïwanaise, Chun a grandi à Bruxelles, et ça se ressent. Il a ce petit accent " brusseleir " quand il se met à faire des blagues. Passionné de musique et ayant produit déjà plusieurs singles après sa belle expérience à The Voice, il a découvert l’univers des courses d’obstacles il y a quelques années. Grâce à sa polyvalence linguistique (français, anglais, néerlandais et mandarin), Chun est rapidement repéré par les organisateurs des courses. Des courses internationales dont il est devenu le visage belge, français et… Taïwanais. Un homme surprenant qui aime l’aventure, et qui n’a pas peur de se mouiller.

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK