Les Belges du Bout du Monde - Émission radio

Burundi : Gilles Javaux, Enseignant à Bujumbura

Télécharger l’émission

Gilles Javaux est un enfant de la Cité ardente. C’est d’ailleurs à l’ULg, au cœur de la ville et sur ses hauteurs boisées, qu’il effectue une licence en journalisme. Au cours de sa dernière année d’études, il est enrôlé comme correspondant sportif pour La Dernière Heure et Le Soir. Couvrir chaque week-end des rencontres de football en nationales est une très belle expérience qui perdure trois années. Malheureusement, il ne peut vivre de ses reportages. En parallèle, il poursuit donc son cursus universitaire, faisant l’agrégation de l’enseignement secondaire supérieur et un Master en enseignement du français langue étrangère. Derrière la tête, il n’a qu’une idée : enseigner la langue de Molière en Belgique à des allophones ou partir à l’étranger. Peu importe la destination. En avril 2006, il répond à une offre d’emploi émise par l’association qui gère les différentes écoles belges en Afrique. Accepté, il reçoit une proposition pour Bujumbura, au Burundi. Le nom ne lui est pas inconnu mais, en guise de premier réflexe, il se jette sur une carte du monde pour situer ce petit pays dont il ne connaît rien. Fin août, il débarque sur les rives du lac Tanganyika pour entamer sa première année scolaire. Son expérience doit durer un an ou deux. Aujourd’hui, le Liégeois habite toujours le Pays des Mille Collines. Et pour cause : il y a rencontré Nadine, une jeune journaliste burundaise qu’il a épousée et qui lui a donné un petit Ulysse. À l’école belge du Burundi, Gilles enseigne le français à des élèves du premier degré de l’enseignement secondaire. Un travail rendu d’autant plus intéressant et épanouissant que ses étudiants sont issus de divers pays, avec des cultures très différentes. Avec un collègue, il s’occupe également de l’équipe de football de l’école avec laquelle il joue des matchs contre des équipes d’écoles burundaises, de quartiers ou d’associations aidant les enfants de la rue. De temps à autre, il revient aussi à sa passion première en écrivant l’un ou l’autre article pour plusieurs journaux d’information locaux. Toutes ces expériences inoubliables, la vie agréable avec les siens comblent notre compatriote. Certes, sa famille, ses amis et sa terre natale lui manquent. Heureusement, les nombreux événements en lien avec la Belgique organisés à Bujumbura le rapprochent de ses origines et contribuent à son épanouissement. L’amènent aussi à développer sa fibre patriotique : " en étant loin, nous sommes tous Belges et quand on se retrouve, d’où qu’on vienne, c’est notre pays que nous avons en commun, pas une région ni une langue. "

 

Gilles JAVAUX Enseignant à Bujumbura

gillesjavaux@hotmail.com

 

Article tiré du livre "Les Belges du Bout du Monde" d’Adrien Joveneau et Frédérique Thiébaut, Racine & RTBF. be

Retour à la carte

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK