Le plus grand Musée du Monde

[MUSEES] L'Africa Museum, témoin de l’Afrique centrale du passé

À l’origine conçu comme une vitrine qui montrait la manière dont des Belges se représentaient et illustraient le Congo, le Musée royal de l’Afrique centrale, plus connu sous le nom actuel d’AfricaMuseum, a évolué durant les époques.

A la fois musée et institut de recherche, il se veut être aujourd’hui un lieu de réflexion, de sensibilisation et de rencontre. Témoin de l’Afrique centrale du passé, il est également résolument tourné vers l’Afrique centrale contemporaine, mettant en évidence sa richesse, sa diversité et sa complexité. Avec la recherche scientifique et la gestion des collections, la vulgarisation et la diffusion des connaissances forment les missions principales du Musée.

Depuis de nombreuses années, l’AfricaMuseum a entamé une réflexion en profondeur autour des questions coloniales et décoloniales. Les expositions " La mémoire du Congo. Le temps colonial " (2005) et " Indépendance ! " (2009), la conception d’une nouvelle salle d’histoire en collaboration avec la diaspora (2007) ainsi que le colloque international sur les violences coloniales (2005) ont été les préambules d’un vaste projet qui a mené à la rénovation complète du bâtiment et à la mise en place, en décembre 2018, d’une nouvelle exposition de référence dans les salles publiques.

Par la diversité des thèmes abordés et la présentation de collections variées, la salle intitulée " Histoire coloniale et Indépendance " vise surtout à stimuler l’intérêt et les débats autour de ces phénomènes. La colonisation est ainsi abordée sous de multiples facettes qui n’éludent pas les zones d’ombre et les violences.

Bien évidemment une exposition, même permanente, doit se renouveler et s’enrichir de nouveaux apports qui indiquent la complexité des thèmes abordés. Il n’y a pas forcément la place pour tout montrer et tout expliquer. En tant que centre de diffusion des connaissances, l’AfricaMuseum joue un rôle important auprès des écoles, des enseignants et, particulièrement, dans le cadre de la formation des jeunes à l’histoire. Des outils existent donc en parallèle, qui permettent de compléter les informations présentées dans la salle.

Pour en savoir plus : un manuel pédagogique et des ateliers

Le manuel " Congo : colonisation/décolonisation. L’histoire par les documents " est spécifiquement conçu pour les professeurs de l’enseignement secondaire mais est aussi destiné à tout public intéressé.

Il présente l’état de la question selon trois perspectives :  

  • chronologique (impérialisme et conquête territoriale dans le bassin du Congo, Etat indépendant du Congo, colonisation belge, décolonisation et indépendance),
  • thématique (exploitation agricole, exploitation minière, croissance et développement, ruralité, mondes missionnaires et religieux, actions sanitaires et pédagogiques, auxiliaires du pouvoir, résistances, métissages, ségrégations et rencontres, société urbaine)
  • et des " représentations " (représentation de l’Afrique à travers une collection de cartes géographiques, du Congo à travers le musée, l’histoire coloniale vue depuis la Belgique et depuis le Congo).

Le manuel offre surtout la possibilité d’exploiter, de manière croisée et comparative, de nombreux documents contextualisés, issus des collections de l’AfricaMuseum : archives, photographies, cartes géographiques, extraits de films, interviews, publicités, bandes-dessinées, objets, œuvres d’art, chansons. D’autres outils, comme une ligne du temps, une bibliographie, des cartes géographiques et un glossaire, fournissent des informations supplémentaires sur les matières traitées ainsi que des pistes d’exploration et de recherche.

En pratique

Cette publication est en vente au Shop du Musée :

https://www.africamuseum.be/fr/research/discover/publications/search/pubdetail?pubid=1655

Par ailleurs, des visites guidées destinées aux adultes et aux jeunes de 16 à 18 ans sont organisées dans les salles autour de l’histoire coloniale et de la décolonisation. Un atelier pédagogique destinés aux 2e et 3e cycles du secondaire permet aussi de revoir l’histoire de la colonisation à travers l’histoire longue de l’Afrique, la bande-dessinée et les témoignages oraux. Autant de points de vue permettant de lier la passé à l’actualité la plus récente.

https://www.africamuseum.be/fr/visit/activities/guided_tours/complex_histories_adults

https://www.africamuseum.be/fr/visit/activities/guided_tours/complex_histories_young

https://www.africamuseum.be/fr/visit/activities/workshops/history_young

Cette histoire rendue plus vivante permet dès lors aux professeurs et à leurs élèves, mais également à tout lecteur curieux de cette période de mieux mesurer la portée de ce passé partagé entre la Belgique et le Congo. Et peut-être de profiter de cette lecture pour refaire une visite de la salle d’Histoire coloniale et Indépendance de l’AfricaMuseum avec un regard neuf…

►►► À lire aussi : Cet été, les musées vont vous faire fondre

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK