Le plus grand Musée du Monde

​​​​​​​L’attaque de la Belgique du 10 mai 1940 … un peu d’histoire et une visite qui surprend !


Lors de la Seconde Guerre mondiale, le fort belge d’Eben-Emael occupait une position éminemment stratégique et, à ce titre, figurait en priorité numéro un dans le plan d’attaque allemand.

Située le long du Canal Albert, cette gigantesque fortification devait couvrir les ponts sur la Meuse et le canal Albert dans la région de Visé, Maastricht et Lanaken et empêcher ainsi qu’une armée d’invasion venue de l’est puisse foncer directement vers le coeur de la Belgique. Edifiée entre 1932 et 1935, sa conception et son armement lui valurent d’être décrite comme l’une des plus puissantes d’Europe. " Imprenable ", clamait même la presse belge de l’époque…

Pendant ce temps-là, un détachement spécial des troupes aéroportées allemandes préparait dans le plus profond secret un plan d’attaque audacieux, totalement inédit jusqu’alors : un assaut direct à l’aide de planeurs.

 

6 images
© Tous droits réservés

Dans l’aube naissante du 10 mai 1940, sans qu’aucune délacaration de guerre n’ait été notifée, neuf gros planeurs de transport déposèrent une troupe de pionniers-parachutistes allemands sur la superstructure même du fort. Ce procédé tactique révolutionnaire fut une surprise totale pour les défenseurs belges.

De plus, les assaillants utilisèrent un nouveau type d’explosif – appelé charge creuse – pour la première fois dans l’histoire. Sa puissance de destruction, méconnue jusqu’alors, mis hors de combat en quelques minutes les principaux ouvrages d’artillerie et les cloches d’observation. Chaque explosion d’une charge creuse, provoquait une onde de choc accompagnée d’un intense dégagement de chaleur qui transpercait et brûlait tout, hommes et matériel, murs de béton et portes blindées.

Plusieurs tentatives de la garnison pour déloger les parachutistes de la superstructure du fort échouèrent. Dans la nuit du 11 mai, les troupes terrestres allemandes traversèrent le canal Albert et firent la jonction avec les parachutistes se réalisa.

Le succès allemand à Eben-Emael était unique par différents aspects. Non seulement signifiait la percée de la position défensive du canal Albert, il portait aussi un sérieux coup au moral des Belges et des Alliés, mais donnait un énorme encouragement aux troupes allemandes : le plus grand fort d’Europe, réputé imprenable, avait été éliminé en quelques heures à peine et sans grand mal.

 

6 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Aujourd’hui, l’histoire redevient vivante au Fort d’Eben-Emael

Le fort, situé sur le territoire de la Commune de Bassenge en Province de Liège, à la limite de la Wallonie et de la Flandre, est ouvert au public. Liège est à 20 km et Maastricht à 7 km.

Le complexe souterrain est un des plus grands d’Europe. Construit sur 3 étages reliés par des puits et des cages d’escaliers, un impressionnant réseau de galeries s’étire sur 5 km et comprend une caserne souterraine aménagée pour 1.200 soldats ainsi que 17 ouvrages de combat en surface.

La visite du fort plonge le visiteur dans les premières heures de la première attaque à l’ouest de l’Europe de la Seconde Guerre mondiale.

Actuellement, les visites individuelles sont possibles les vendredis, les samedis et les dimanches. A partir du 16 juin jusqu’au 30 septembre, le fort est ouvert tous les jours sauf les lundis. En raison des mesures de sécurité dû au Covid-19, l’accès se fait par plage horaire toutes les 15 minutes. En réservant une plage horaire sur le site web, l'accès et la visite sont garantis.

 

Pour de petits groupes en famille et d'amis ‘Family & Friends’, différentes visites guidées privées sont proposées sur réservation. Pour des groupes plus importants, cinq types de visites guidées sont pôssibles, en fonction du temps disponible et de l’intérêt du groupe.  Les personnes particulièrement intéressées peuvent réserver une visite à thème, où ils exploreront des parties exclusives ou plus techniques de la forteresse.

 

Il est également possible de visiter, avec ou sans guide, le plateau du fort où les planeurs ont atterri et de se promener entre les ouvrages d'artillerie. La visite de la superstructure du fort donne une idée de sa grandeur et permet de découvrir un point de vue exceptionnel sur la vallée de la Meuse.

Le Fort d’Eben-Emael est bien plus qu’un simple musée.  C’est un saut dans l’histoire, une découverte insolite, et surtout une expérience captivante pour les jeunes et les moins jeunes.

6 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

En pratique

Infos et réservations :  www.fort-eben-emael.be

 

Fort d’Eben-Emael

Rue du Fort, 40

4690 Eben-Emael (Bassenge)

Tél. : 04/28 628 61

 

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK