Le Coup de Coeur des Libraires au Format de Poche

Livres: "L'été des charognes", entre cruauté et poésie

"L'été des charognes", entre cruauté et poésie
"L'été des charognes", entre cruauté et poésie - © Tous droits réservés

Né en 1993, Simon Johannin est romancier et poète, il est l’auteur de trois livres aux éditions Allia. L’été des charognes est son premier roman.

Ici, c’est La Fourrière : un village de nulle part où l’on vit retiré et un peu hors-la-loi. Les gamins tabassent les chiens, dépècent les agneaux et jouent au milieu des carcasses d’animaux. Les charognes s’entassent, dégoulinent, ça sent la mort dans toutes les maisons. Puis vient le temps de partir. Aller voir le monde. Trouver une issue. Entre tendresse et rage, camaraderie et violence, l’été se termine, l’enfance aussi.

L'avis du libraire

Comme c’est un enfant qui nous parle, par moment le roman a la syntaxe d’un enfant. Il y a des négations qui ne sont pas écrites… ça rend la chose à la fois très poétique et amusante à suivre, très ludique. C’est fascinant, en fait. Dans la manière dont on décrit la violence, il y a le côté très beau… et le côté très loi de la nature qui opère… ça rend la chose très étrange

Les références

" L’été des charognes " de Simon Johannin paru aux Editions Points. C’est le conseil lecture pour cet été de Maxime Janssen à la librairie L’Aventure à Malmedy.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK