La collection La Première

Le Prince oublié (3/4) : L'impossibilité de régner pour Léopold III et la Régence de Charles

Émission du 07/06 - 16:00
Le Prince Charles prête serment devant les Chambres réunies, le 21 septembre 1944. Dès cet instant, le Comte de Flandre devient Régent.
Le Régent forme son cabinet dans lequel aucun des conseillers de Léopold III ne trouve place. Charles déteste littéralement l'entourage de son frère qu'il considère comme intriguant et responsable des malheurs qui ont frappé la monarchie.
En février 1945, à bout de souffle et sans ressources, le gouvernement d'union nationale d'Hubert Pierlot jette l'éponge. Il laisse la place au gouvernement d'Achille Van Acker.
De son côté, le Régent fait désormais profil bas. La fin de la guerre s'annonce de plus en plus proche. Le retour de son frère, le Roi Léopold III, n'est plus qu'une question de semaines. Charles laisse donc de côté certaines prérogatives, préfère l'ombre à la lumière, s'excusant presque d'être encore là.
Le 8 mai 1945, l'Allemagne nazie capitule sans condition. Le même jour, les autorités belges apprennent que Léopold III et sa famille ont été libérés la veille par les Américains. Ils étaient détenus à Strobl, en Autriche. Tous sont sains et saufs. C'est à ce moment que le Roi est informé que son frère Charles exerce la régence depuis la libération de la Belgique en septembre 1944.
Plus de 6 ans après sa déportation par l'armée allemande, le Roi Léopold III revient en Belgique le 22 juillet 1950. Dès l'instant où Léopold III pose son pied sur le tarmac de l'aéroport, le Régent est démis de ses fonctions, séance tenante... C'est le début de la Question royale.
Réalisation : Pascale Tison pour Par Ouï-dire

A la une

Chargement ...