La Carte des Belges du Bout du Monde

Portugal : Antoine Thys, menuisier-shaper

Bem vindo au Portugal chez Antoine Thys, un jeune menuisier-shaper bruxellois qui a créé Onda Nueva à Lisbonne. Après quatre années passées sur le pont des navires de marine marchande, il a décidé de jeter l’ancre au pays de Vasco de Gamma. Il y façonne des surfboards écologiques sur mesure et organise également des ateliers de fabrication pour les rois de la glisse. Une activité originale qui lui a valu de décrocher fin 2019 un Trophée des Belges du bout du monde. Ca fait un an que ce gars me fait rêver, il est grand temps que j’aille voir de quel bois il fabrique ces planches…

Brincar e apprender com esperança !

S’amuser et apprendre dans l’espérance. Ce bricolage d’enfant accroché à la grille de la petite école primaire qui jouxte l’atelier d’Antoine résume bien sa philosophie. Antoine s’éclate en apprenant à ses élèves à construire des planches de surf en polonia, un arbre qui repousse très rapidement. Chaque planche est personnalisée en fonction du client, il utilise un programme 3D sur ordinateur pour les dessiner. La technique allie donc des matériaux nobles comme le bois avec des technologies modernes. C’est ainsi qu’il imagine le futur: technologie, travail manuel et matériaux écologiques. Onda Nueva répond aussi au paradoxe du surfeur, qui aime l’océan/la nature mais surfe sur du plastique, des planches fragiles et polluantes. Sa démarche, Antoine l’assume dans un esprit " éco-friendly ", son atelier partagé, situé dans un quartier populaire d’Almada, respire la fraternité internationale. Rodrigo, le stagiaire portugais, Jannis le menuisier allemand , Cihan l’ébéniste turc et Antoine le shaper belge partagent tous le même espace et les mêmes valeurs de solidarité et de développement durable.

Respeite, Desfrute & Préservar !

Le panneau en bois à l’entrée de la plage d’Ericeira annonce la couleur. On est ici pour profiter mais aussi pour respecter et préserver l’environnement. Ericeira fait partie de la World Surfing Reserve. Il y en a qu’une douzaine dans le monde et c’est la seule en Europe, choisie pour la qualité et la variété de ses spots. Ici, 50 km au nord de Lisbonne, le spot de Sao Joào est sans doute la plus accessible aux débutants comme moi…Il ne m’en faut pas plus pour me jeter à l’eau. Marcio, instructeur très patient, réussira à me faire prendre une vague. J’ai même eu l’impression de tenir une seconde debout sur la planche.

Sardines et feu sacré…

Le surf, ça creuse ! Antoine m’emmène casser la croute chez lui dans un petit village de pêcheurs Fonte da Telha. Au soleil couchant, nous grillons des sardines sur la plage, arrosées de vinho verde, elles font un repas de roi. Lors de ce BBQ de rêve, je fais la connaissance d’Isabelle, sa compagne portugaise. Surfeuse comme lui, elle travaille dans le marketing digital, à fibre environnemental. Elle a créé le site de l’association Plastico a vista fondée par des militants écologistes. Avec les enfants des écoles primaires, ils font du beach-cleaning. Les plastiques ramassés sont broyés, fondus et reconditionnés en objets utiles…comme des ailerons pour planche de surf. La boucle est bouclée…

From waste to taste…

Autre proche d’Antoine : Nathan Jacquemin que je rencontre dans Nam, sa ferme urbaine, le long des docks du port de Lisbonne. Je suis épaté par ce p’tit gars de Waterloo qui cultive des pleurotes dans de vieux containers maritimes. Il les fait pousser dans le marc du café récolté dans les gargotes de la capitale, les lisboètes en boivent énormément. Passionné d’écologie, il a créé cinq emplois avec un business-modèle rentable et performant sur le plan environnemental. De l’économie circulaire puisqu’il écoule ses champignons…dans les restaurants du vieux Lisboa !

Isabelle, Marcio, Antoine et Nathan, ça a fait du bien de rencontrer d’aussi prometteuses jeunes pousses. Ils ont tous moins de 35 ans, plus jeunes que l’émission! Croiser leur route redonne confiance dans le genre humain. Un autre monde est possible…. 

Adrien Joveneau    

Une aventure que vous pouvez également vivre seul, en famille ou entre amis en participant à La Belge du bout du monde Expérience. (+ d’infos sur www.lesbelgesduboutdumonde-experience.be)

 

Vous pouvez désormais passer du rêve à la réalité

en réservant votre prochain voyage grâce à notre nouveau site internet

 

lapremiere_4c5d7130f00f56eb4a424f7c0d589

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK