L'Agence Tourisme

City trip à Tours et Taxis à Bruxelles

aujourd’hui, l’Agence Tourisme vous emmène en city trip dans la Capitale. À Bruxelles donc. Mais dans un quartier en particulier. Celui du Canal et du site de Tour et Taxi. Un quartier qui a lui seul nous révèlera une multitude de secrets.

On prendra de la hauteur sur le toit de l’Entrepot Royal, et ce patrimoine architectural de l’âge d’or de la Belgique industrielle…

Tour et Taxis doit son nom original aux fondateurs de la poste, la famille Von Thurn und Tassis. Sous les Habsbourg, le 1er mai 1501, Frans de Tassis, né à Bergamo, est nommé par Philippe le Beau "Maître des postes". La famille ayant des parents dans les principales villes européennes, organise les liaisons de postes au plan européen (Madrid, Londres, Innsbruck, Vienne, Amsterdam, Venise, Rome, Malines et Bruxelles…).

 
Bruxelles fut au centre de ces routes postales européennes. La famille dispose d’une chapelle funéraire dans l’église du Sablon à côté de laquelle elle avait son domaine. Il fallait 44 heures en été pour relier Bruxelles à Paris, et 12 jours pour relier Bruxelles à Tolède ou Rome. Le nom de "dela Torre el Tassino", devenu "von Thurn und Tassis" par alliance familiale, est utilisé à partir de décembre 1650 et se francise en "de la Tour". Bruxelles ne complique pas et en fait "Tour et Taxis".

Tour & Taxis
Avenue du Port 86C, 1000 Bruxelles
Téléphone : 02/426 12 22

5 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Les bons plans touristiques

DENIS MEYERS, ARTISTE DE RUE


http://www.remember-souvenir.me/

Denis Meyers, né en 1979 à Tournai, vit et travaille à Bruxelles. Artiste urbain et multiple, il est connu pour ses fresques ou pour ses stickers en forme de visage (il les appelle ses "perso"), imprimés et découpés à la main puis disséminés dans toute la ville ou ailleurs. Il se revendique typographe, une formation qu’il a suivie à l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre, mais qu’il tient aussi de son grand-père, Lucien De Roeck (1915-2002), qui a créé l’emblème et l’affiche de l’Expo Universelle de 1958. C’est avec lui qu’il a commencé à écrire et dessiner tous les jours.

Denis Meyers signe une collection de sweats et T-shirs pour la collection printemps-été 2016 de la marque belge Bellerose. Auparavant, il a aussi collaboré à des projets caritatifs (Plate-Forme Prévention Sida, Make-A-Wish,…) et peint sur de nombreux supports : planches de skate, cadres de vélo, verres à bière pour Duvel ou encore live painting lors d’événements phares.

 

ECOLE DU CIRQUE DE BRUXELLES


Tel : 02/640.15.71

info@ecbru.be

https://www.ecbru.be/

Depuis son installation dans le quartier Maritime à Molenbeek, l’Ecole de Cirque a, petit à petit, pris part au développement de celui-ci, mettant sur pied un grand nombre de projets à destination des habitants du quartier.

Afin de répondre aux besoins, aux envies et aux sensibilités artistiques de chacun, différents types de projets ont été mis en place : des cours et des ateliers hebdomadaires, des formations, un festival…

Les ateliers proposés dans le cadre du Cirq' de quartier s’inscrivent dans la philosophie générale de l’Ecole de Cirque dont les objectifs généraux sont :

- Promouvoir l’accessibilité à tous et la mixité socioculturelle

- Stimuler le potentiel physique, créatif et relationnel de chacun dans une dynamique collective et un esprit non-compétitif

- Proposer un espace structurant, valorisant et ludique dans le respect de l’autre et de soi-même.

 

BRUSSELS BY WATER

http://www.brusselsbywater.be/fr/index.php

2bis quai des Péniches, 1000 Bruxelles

Tél. : 02/ 203 64 06

Les réservations pour le programme de navigation de Brussels by Water se font via Rivertours.

Info et réservations : tél. : 02 218 54 60. Vous trouverez l’offre complète sur http://www.rivertours.be/

Le Waterbus est un transport en commun interrégional agréable, confortable et hors embouteillages, qui permet de se déplacer sans stress dans la zone fortement encombrée du ‘canal de la Senne’, entre Bruxelles, Schaerbeek, Neder-over-Heembeek et Vilvoorde.

A l’image du tram de la côte, le Waterbus est un transport en commun multifonctionnel, qui combine les déplacements professionnels, les déplacements pour les loisirs et pour le tourisme. Il favorise la mobilité cycliste dans la zone du canal, en permettant d’embarquer avec son vélo et il encourage une nouvelle mobilité piétonne en " raccourcissant " les distances. A bord, il est possible de déjeuner, travailler, lire son journal ou profiter d’un court moment de répit.

6 arrêts, connectés aux transports en commun classiques, permettent d’embarquer et de débarquer à proximité des quartiers, zones de logement, centres commerciaux, zones de loisirs, de tourisme ou de bureau… existants et à venir.

Pour information : cette toute nouvelle formule du Waterbus se développera dans les années à venir : plus grande fréquence, bateaux plus rapides, plus de jours de navigation programmés… de quoi désengorger et laisser souffler un peu la ville et ses environs.

Les bons plans patrimoine

L’histoire du quartier, racontée en compagnie de Guido Vanderhulst, expert en patrimoine SOCIAL, industriel et portuaire. " En 1814, le Molenbeek rural comptait 1.600 habitants. Grâce au canal de Charleroi, l’industrialisation s’y est développée. Bruxelles devient même la ville la plus industrielle du pays, au moment où la Belgique était une grande puissance économique mondiale. En 1890, 58.445 personnes habitaient ces quartiers, appelés alors " le petit Manchester belge ". Sur un site de 37ha implanté aux portes de la ville, complémentaire au port maritime et conçu dès 1892, T&T associe idéalement des fonctions jadis indissociables : la perception des douanes, l’entreposage des marchandises, le TRANSPORT PAR CHEMIN DE FER, PAR VOIE D’EAU ET PAR ROUTE.

 
 

L’HOTEL DES DOUANES


Implanté le long de la rue Picard, ce long bâtiment de 27 travées a été construit entre 1905 et 1907 d’après les plans de l’architecte Van Humbeek, auteur également du monumental Entrepôt royal.

Destiné aux services de la douane, qui en prennent possession le 1er décembre 1907, pour les quitter en 2003, et dont les entrepôts se trouvent à proximité, il abrite sur deux niveaux une suite de bureaux, donnant sur une galerie au niveau supérieur. Un vide central, couvert d’une verrière, illumine le bâtiment dans sa longueur. Au rez-de-chaussée, de nombreux guichets à arcades de chêne vernis, avec des tablettes en marqueterie sont mis à la disposition du public. La lumière est partout présente. Nous sommes ici dans un véritable catalogue d’architecture et de génie civil, c’est un chef-d’œuvre de l’âge d’or de l’industrialisation.

 

 

MIMA Millennium Iconoclast Museum of Art


http://www.mimamuseum.eu/

39-41, quai du Hainaut, 1080 Molenbeek

Mima ouvert du mercredi au dimanche inclus, de 10h à 18h.

Le MIMA expose un art où les domaines créatifs sont totalement décloisonnés : un mélange de cultures musicales (punk-rock, electro, hip hop, folk), graphiques (graphisme, illustration, design), sportives (skateboard, surf, sports extrêmes), artistiques (cinéma, art plastique, performance, bd, tatouage, stylisme), urbaines (graffiti, street art) et geek.

Concrètement, le musée présente des artistes qui, par le simple fait de ne pas s’exprimer uniquement dans la communauté de l’art contemporain, reflètent une nouvelle pensée. Issus généralement de " sous-cultures ", comme celles du street art, du hacking, du skateboard, du graphisme, ou de certains genres musicaux, certains artistes ont atteint une visibilité et une influence significatives dans la société civile, acquise en marge du monde contemporain. Partant du constat que cette forme d’art n’était pas représentée à BXL, ni même en Europe, certains ont décidé de créer le MIMA, musée d’art actuel dédié à la culture 2.0.

Développé sur 1.000 m2, avec 8 salles d’exposition et un espace polyvalent, le MIMA sera doté d’une collection permanente : 40 œuvres prêtées par une association de mécènes, avec pour objectif de parcourir une histoire de 2.000 à aujourd’hui, à l’ère d’internet.

 

CAFE DE LA RUE


Authentique café des années 30, le Café de La Rue organise depuis plus de 33 ans des repas-spectacles allant de la chanson française, au blues, en passant par les contes ou le jazz…. Le lieu n’est ouvert qu’à l’occasion des soirées.

http://lecafedelarue.blogspot.be/

Le Café de la Rue est né au cours des années 30, dans le bas Molenbeek, près du canal, dans un quartier hautement défavorisé. Il a gardé toute son authenticité d’alors : c’est toujours un lieu adorable, avec son vieux poêle, ses lambris et le tableau de bois où l’on affichait les résultats du Daring et de l’Union Saint-Gilloise.

" Il était mort, on l’a ressuscité en 1981, pour y organiser des "dîners spectacles" de qualité : Claude Semal, Bruno Coppens, Bruno Brel, Michel Bühler, Jacques-Ivan Duchesne, Pierrette Laffineuse, Jean-François Maljean, Véronique Castanyer, Allain Leprest, Gilles Servat, Goun, Marc Lelangue,… s’y sont succédé.

Marie-Noëlle, âme du lieu, qui connaît la nature humaine, marque dans ses programmes le nom du plat du jour en aussi grandes lettres que le nom de l’artiste. On est fier d’y être passé en deuxième partie de "Navarin d’Agneau" ou de "Chicons au Gratin"…(1)

Jusqu’à fin 2008, l’animation du "Café de La Rue" se faisait sous la responsabilité de l’association "La Rue", mouvement d’éducation permanente et de développement de quartiers, qui travaille à redynamiser ces quartiers en difficulté en impliquant habitants et entreprises, en aménageant des espaces publics, en organisant des fêtes de quartier, des animations pour les enfants, des formations et alphabétisations etc… Depuis janvier 2009, le "Café de La Rue" s’est constitué en asbl autonome, afin de développer plus amplement l’aspect culturel de ses activités. Les spectacles sont le plus souvent précédés d’un repas facultatif, à 20 heures. C’est bon et sympa, et on vous conseille très vivement de réserver !

Ah, et si vous avez réservé et que vous êtes victime d’un empêchement, ayez la gentillesse de prévenir. Cela permet de mieux organiser la soirée, et peut-être de faire le bonheur d’autres spectateurs qui profiteront de l’espace que vous laisserez libre. "

5 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Les bons plans food & drink

PERMAFUNGI EAT GROW LEARN

Adresse : 86/C, avenue du Port

Sous-sols, rdv accueil

http://www.permafungi.be/

Le projet PermaFungi se base sur une innovation majeure : produire des champignons à partir du marc de café car ce dernier est un substrat idéal pour la culture des pleurotes ! Durant l’été 2014, cette champignonnière urbaine s’installe sur le site de Tour et Taxis, à Bruxelles. On y produit chaque mois des kits de culture et plus de 400 kg de pleurotes frais, à partir de marc de café collecté à vélo !

Dans la nature, les déchets n’existent pas ! Pourquoi ne pas s’en inspirer ? En effet, ce qui est un déchet pour une espèce est une ressource pour une autre. Dans ce cas, le marc de café devient un substrat idéal pour faire pousser des champignons ! Pourquoi cette idée ?

- Le marc de café se trouve facilement et est encore peu valorisé

- Faire un café nettoie le marc car il est chauffé à haute température

- La ville est un endroit idéal pour cette culture qui requiert peu d’espace et de lumière.

 

BRUSSELS BEER PROJECT

 

rue Antoine Dansaert, 188 à 1000 Bruxelles

keepintouch@beerproject.be

" BEER FOR LIFE est notre crowdfunding via lequel on offre 12 bières, tous les ans… toute la vie !

Au-delà du soutien financier (certes important !), on est heureux de voir l’énergie positive de cette belle communauté nous transporter encore plus loin. Nous n’avons pas les moyens des Grands Industriels ; mais votre enthousiasme, énergie & bouche-à-oreille nous permettent de construire ce bout de chemin et de voir bien plus loin encore ! Aujourd’hui, nous comptons sur une communauté de près de 2,500 crowdfunders qui nous soutiennent depuis nos premiers jours. Grâce à vous, nous avons réussi à nous lancer, créer une belle brasserie dans le centre de Bruxelles et recruter les meilleurs talents. Nous ne sommes qu’au début et comptons sur vous pour de belles prochaines années… Il n’est ouvert que quelques semaines en fin d’année mais si vous ne voulez pas rater la prochaine vague, envoyez-nous un mail sur keepintouch@beerproject.be

BRASSERIE DE LA SENNE

Chaussée de Gand, 565 à 1080 Bruxelles

Tél : 02 465 07 51

info@brasseriedelasenne.be

http://brasseriedelasenne.be/

Du lundi au vendredi, entre 9h00 et 15h00

Les bières de la Brasserie de la Senne sont produites par deux brasseurs bruxellois passionnés : Yvan De Baets et Bernard Leboucq. Ils œuvrent dans une petite brasserie artisanale et mettent un point d’honneur à fabriquer des bières à l’ancienne, non filtrées, non pasteurisées, exemptes de tout additif, en utilisant uniquement des matières premières nobles de première qualité. L’exigence de qualité et l’absence de compromis sont en effet une des marques de fabrique de la brasserie. Ces bières, à la saveur complexe et à la personnalité bien marquée sont de véritables bières de caractère, made in Brussels.

 

 

LE POTAGER DE REINSERTION GROOT EILAND

 

Association en faveur de l’emploi, de la formation et de l’expérience, l’asbl ATELIERS Groot Eiland a pour mission de réaliser le ‘droit au travail’.

Quatre ateliers ont ouvert leurs portes dans le cadre de projets de : (pré) formation – expérience professionnelle – travail adapté.

 

Quai du Hainaut, 29, + 41 (restaurant et accès potager), 1080 Molenbeek-st-Jean

Tom Dedeurwaerder, Coordinateur général : 02 511 72 10

Comment y aller ?

EN METRO STIB

Lignes: 2 & 6 - Station: Yser

EN TRAM STIB

Lignes: 51 - Arrêt: Sainctelette

Bientôt une ligne de tram supplémentaire

EN BUS  STIB

Lignes: 14, 15, 89 - Arrêt: Picard

Lignes: 14, 15 - Arrêt: Tour & Taxis

Lignes: 57, 88 - Arrêt: Steamers

EN BUS  DE LIJN

Horaires De Lijn

Lignes: 129, 620 - Arrêt Ribaucourt

Lignes: 213, 214, 230, 231, 232,

233, 240, 241, 242, 243, 245, 246,

250, 251, 260

Arrêt: Molenbeek St Jean - Ribaucourt

EN TRAIN

Arrêt Gare du Nord

EN BATEAU Waterbus

Arrêt Sainctelette-Béco

Les contacts

Visit Brussels

Découvrez les bons plans touristiques locaux sur visitwallonia.be

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK