Jour Première

[A VOIR]« Migra’Focus », une exposition touchante et humaine

temporary-20190522110110
2 images
temporary-20190522110110 - © Tous droits réservés

Une série de visages… Des jeunes, des moins jeunes, des hommes, des femmes. C’est une exposition hors-du-commun que vous pouvez découvrir à l’Espace Magh dans le centre de Bruxelles. « Migra’Focus », un voyage photographique réalisé par des élèves du Lycée Guy Cudell de Saint-Josse-Ten-Noode. Deux étudiantes investies dans ce projet, Imane Elbougdaini et Aya Kawar ainsi que le photographe Bertrand Vandeloise étaient les invités de François Heureux.

Imane, Aya et d’autres élèves du Lycée Guy Cudell se sont lancés, corps et âme, dans ce projet. Sous la houlette du photographe Bertrand Vandeloise, l’idée de base était de réaliser des portraits de ceux qu’on appelle « migrants ». Très vite, leur regard s’est posé sur leurs camarades de classe. Celles et ceux, venant parfois de loin, mais qui côtoient la même cours de récréation. De ces clichés pris, découlent des rencontres et des histoires. Notamment celle, marquante pour Aya, d’un père qui s’est poignardé pour offrir une meilleure vie, en Belgique, à ses enfants. Des récits de vie très personnels, durs souvent, qui sont rarement évoqués par ces jeunes. Un modèle de courage pour Imane et Aya.

Bertrand Vandeloise souligne l’importance de laisser la jeunesse s’exprimer. « Migra’Focus » a offert beaucoup de liberté à ces jeunes. Textes et poèmes viennent compléter les portraits pour donner une exposition touchante basée sur l’Humain.

L’exposition photos « Migra’Focus » est à découvrir à l’Espace Magh jusqu’en juillet.

Newsletter La Première

Recevez chaque vendredi matin un condensé d'info, de culture et d'impertinence.

OK