Entrez sans frapper

Lionel Duroy

Émission du 26/02 - 14:30
« Eugenia », le roman d'une femme libre dans la Roumanie de l'entre-deux-guerres confrontée à l'ascension du fascisme...

Le coup de cœur de Marie Charette : « Mille petits riens » de Jodi Picoult (Actes Sud).
Ruth est sage-femme depuis plus de vingt ans. C'est une em¬ployée modèle. Une collègue appréciée et respectée de tous. La mère dévouée d'un adolescent qu'elle élève seule. En prenant son service par une belle journée d'octobre 2015, Ruth est loin de se douter que sa vie est sur le point de basculer.
Pour Turk et Brittany, un jeune couple de suprémacistes blancs, ce devait être le plus beau moment de leur vie : celui de la venue au monde de leur premier enfant. Le petit garçon qui vient de naître se porte bien. Pourtant, dans quelques jours, ses parents repartiront de la Maternité sans lui.
Kennedy a renoncé à faire fortune pour défendre les plus démunis en devenant avocate de la défense publique. Le jour où elle rencontre une sage-femme noire accusée d'avoir tué le bébé d'un couple raciste, elle se dit qu'elle tient peut-être là sa première grande affaire. Mais la couleur de peau de sa cliente, une certaine Ruth Jefferson, ne la condamne-t-elle pas d'avance ?

Le parrain du spaghetti-rock Romano Nervoso pour son nouvel album « I Don't Trust Anybody Who Doesn't Like Rock'n Roll « .
Avec un titre en live !

« Vous avez du courrier ! » de Romain Detroy : une lettre d'Helen Keller à l'Orchestre philharmonique de New York, datée du 2 février 1924.

Le journaliste et écrivain français français Lionel Duroy pour son roman "Eugenia" (Julliard).
Dans ce roman inspiré par la lecture du journal de l'écrivain roumain Mihail Sebastian, Lionel Duroy prête pour la première fois sa voix à un personnage féminin du début du XXe siècle.
En choisissant pour toile de fond l'ascension du fascisme en Roumanie pendant l'entre-deux guerres, Lionel Duroy décrit le basculement d'une société raffinée dans la barbarie et la haine viscérale des juifs. Eugenia, la narratrice, jeune journaliste libre et révoltée, sorte d'Antigone moderne, assiste, impuissante, à l'effroyable pogrom de Jassy en juin 1941 quand les miliciens de la Garde de fer aidés par des civils, voisins, amis des victimes, assassinent en quelques jours treize mille personnes. Elle n'aura plus alors qu'une obsession : lutter pour la liberté et approcher les bourreaux anonymes pour comprendre l'origine du mal.
Ce roman, qui par certains aspects fait écho au Chagrin, lorsqu'il décrit notamment le tiraillement d'Eugenia entre ses convictions profondes et celles, pétries de préjugés xénophobes, de sa famille, est aussi une mise en garde contre le retour de nos réflexes les plus terrifiants. On y croise les figures d'intellectuels roumains tels qu'Emil Cioran et Mircea Eliade, dont l'antisémitisme sera longtemps effacé des mémoires, et le journaliste Curzio Malaparte, indispensable témoin de l'effondrement du monde occidental.
Au-delà d'une saisissante reconstruction historique, Lionel Duroy écrit le roman d'une femme libre qui choisit de ne jamais renoncer et d'interroger toute sa vie les sources de la barbarie humaine.

La chanson de Pompon : Bashung : "Touche pas à mon pote" (1985).

Entrez sans frapper

+ d'articles

Chargement ...